voyager seul

Voyager seule en Thaïlande : retour d’expérience

L’année passée, j’ai eu l’occasion de voyager seule en Thaïlande. J’ai visité Bangkok, Ayutthaya, Chiang Mai, Chiang Dap et Pai. Ce voyage en solo était incroyable ! Aujourd’hui, je souhaite vous donner toutes les informations pour que vous puissiez vous aussi partir seule au pays du sourire. Dans quel contexte suis-je partie en Thaïlande ? Pourquoi choisir ce pays quand on est une femme ? Que mettre dans votre sac à dos ? Quel budget prévoir ? Je vous donne toutes les informations que j’aurais aimé avoir quand je préparais mon séjour. Je vous raconte aussi 3 anecdotes qui me sont arrivées pendant ce voyage. Bonne lecture !

Le contexte de mon voyage solo en Thaïlande

Avant de partir dans des informations plus pratiques, je vais vous expliquer dans quel contexte j’ai voyagé en Thaïlande. En 2018, j’étais partie faire mon premier voyage solo long terme autour du monde. La Thaïlande était ma troisième destination, après l’Angleterre et les USA. Même si j’avais déjà voyagé seule, ça avait toujours été en Workaway. Autrement dit, je restais longtemps dans une ville (minimum deux semaines) et je faisais du volontariat dans une structure définie (par exemple, un centre bouddhiste). En Thaïlande, c’était différent. Je voulais vraiment voyager, bouger, me déplacer de ville en ville. Je voulais découvrir du pays. Ce voyage fut donc l’occasion de m’initier à l’organisation d’un voyage solo : planification d’un itinéraire, achat de billets de train, réservation d’auberges de jeunesse, etc. La Thaïlande, ce fut la grande aventure !

Si j’ai choisi la Thaïlande, ce n’était pas par hasard. Je cherchais une destination pas chère, adaptée aux backpackers et réputée pour ne pas être dangereuse. La Thaïlande rassemblait toutes ces qualités et promettait des paysages magnifiques en plus de la nourriture délicieuse. Il ne m’en fallait pas plus pour que j’achète mon billet d’avion !

 

voyage seul femme thaîlande

 

Pourquoi voyager seule en Thaïlande quand on est une femme ?

 

La sécurité

La Thaïlande est réputée pour être un pays safe. Personnellement, je m’y suis toujours sentie en sécurité, que ce soit dans les auberges de jeunesse, dans la rue ou dans les transports en commun. Comme le pays est assez touristique, les Thaïlandais sont habitués à voir des étrangers. Je n’ai pas ressenti de regards insistants ou déplacés de la part des hommes. En règle générale, la Thaïlande n’est pas une destination dangereuse.

Néanmoins, je vous conseille de toujours être prudent et de suivre les règles de base. Pour éviter les vols à l’arraché dans la rue le soir, veillez à tenir votre sac près de vous. Évitez de montrer des objets de valeur et, si possible, laissez votre passeport à l’auberge de jeunesse. À Bangkok, je vous conseille également de faire attention dans les bars car, comme partout, le risque zéro n’existe pas. On pourrait par exemple mettre de la drogue à votre insu dans votre boisson. Faites également attention quand vous rentrez dans un taxi : prenez uniquement des taxis officiels et vérifiez l’itinéraire sur votre GSM. Mon objectif n’est pas de vous faire peur. Je le redis, la Thaïlande est une destination safe quand on reste prudent.

 

La facilité pour les voyageurs

Comme la Thaïlande est une destination touristique, vous n’aurez pas de difficulté à trouver des informations en ligne pour préparer votre voyage : articles de blogs, vidéos YouTube, comptes Insta de backpackers…Même si internet peut couper le côté spontané du voyage, il faut bien avouer que ces informations sont bien pratiques si vous souhaitez organiser votre premier voyage solo et que ça vous fait un peu peur.

Je trouve aussi qu’il est très facile de se loger et de se déplacer en Thaïlande. Pour le logement, je vous conseille de chercher des auberges de jeunesse sur Booking et Hostelworld. Vous pourrez faire de belles rencontres avec d’autres voyageurs. Pour vous déplacer, vous n’avez pas de souci à vous faire. Il est très facile de réserver un train ou un bus sur place. D’ailleurs, je vous déconseille d’acheter vos billets à l’avance sur internet. Pour vous donner un exemple, j’avais vu un billet de train à 15 euros sur internet, et dans la gare il coûtait 2 euros. À part pour les trains de nuit qu’il faut réserver un jour ou deux à l’avance, vous pouvez arriver à la gare sans billet pour les plus petites distances. En ville, vous pouvez vous déplacer en taxi grâce à l’application Grab (l’équivalent d’Uber en Asie du Sud-Est). Dans les campagnes ou sur la côte, vous pourrez facilement louer des scooters.

 

se deplacer en voyage solo thaïlande

 

La diversité des paysages et des activités

La Thaïlande est un pays magnifique. Les paysages sont diversifiés : montagnes, rizières, jungle, plages… Vous en prendrez plein les yeux ! Même si le pays est touristique, il reste de nombreuses destinations hors des sentiers battus. Vous pourrez donc vivre des expériences authentiques et vous éloigner du tourisme de masse. Pour cela, je vous conseille de visiter le nord et l’est du pays, plutôt que les îles.

En ce qui concerne les activités, vous aurez de quoi faire : temples, cours de cuisine, treks dans la jungle, ruines, musées, fête… Si comme moi, le Bouddhisme vous intéresse, vous trouverez votre bonheur parmi les nombreux temples en Thaïlande. Rendez-vous à Sukhothai, Ayutthaya, Chiang Mai, Lop Buri, etc. Si vous passez par Chiang Mai, dans le nord, je vous conseille de passer une journée dans un sanctuaire pour éléphants. C’est une expérience extraordinaire. Je vous en parle dans cet article sur Into The Wild Elephant Camp.

 

Le coût de la vie

La vie sur place n’est pas chère. Si vous souhaitez partir avec un budget restreint, vous pourrez quand même vous faire plaisir et vivre de belles expériences. De mémoire, 500 euros peuvent suffire pour voyager seule en Thaïlande pendant un mois si vous partez en mode baroudeuse (auberge de jeunesse 6 euros ; repas 2 euros, transports entre 50 centimes et 20 euros). Prévoyez 1000 euros si vous souhaitez vous faire plaisir. Personnellement, je conseille toujours d’avoir avec soi plus d’argent qu’on souhaite en dépenser pour éviter les mauvaises surprises.

 

Les rencontres

Le pays du sourire porte bien son nom : les locaux sont ultra sympathiques et chaleureux. Même s’ils ne parlent pas bien anglais, ils sont toujours prêts à aider les voyageurs. Vous pourrez aussi vous faire plein de nouveaux potes parmi la communauté de backpackers, qui est particulièrement bienveillante en Thaïlande. Alors, même si vous partez “seule”, vous ne le resterez probablement pas bien longtemps.

 

La nourriture

Je me demande bien pourquoi j’aborde ce point en dernier… En Thaïlande, la nourriture est délicieuse. Vous pourrez tester plein de plats succulents : pad thaï, tom yam, nouilles au curry, le som tam… Rien que d’y repenser, je salive, je vous jure !

 

manger thaïlande

 

Informations pratiques pour préparer votre voyage

 

Informations administratives

  • Pour un séjour de moins de 30 jours, si vous êtes belge ou français, vous n’avez pas besoin de visa pour partir en Thaïlande. Cependant, n’oubliez pas votre passeport qui doit être valide encore 6 mois après votre arrivée sur le territoire.
  • Vous devez avoir un billet de retour ou de sortie du territoire, sinon vous ne pourrez pas entrer en Thaïlande. Si vous ne savez pas combien de temps vous souhaitez rester dans le pays parce que vous êtes en tour du monde, je vous conseille d’acheter en ligne un billet d’avion que vous pouvez annuler dans les 24 h. Vous pouvez aussi prendre un billet de continuation sur OneWayFly.
  • Prenez une assurance en cas de problème (vols de sac, chute en scooter, etc.) Personnellement, j’avais l’assurance Gold de chez Allianz et tout s’est très bien passé.

 

Informations utiles

  • La meilleure période pour voyager seule en Thaïlande est entre novembre et mars, pendant la saison sèche. Vous éviterez ainsi les températures caniculaires et les pluies diluviennes.
  • La langue nationale est le thaïlandais, mais vous pourrez vous débrouiller en parlant anglais.
  • La monnaie est le baht. Il faut compter environ 40 bahts pour 1 euro.

 

 

Que mettre dans son sac à dos ?

Si c’est votre premier voyage en sac à dos, je vous recommande de lire mon article où je vous explique comment préparer son sac à dos de backpacker.

Si vous avez déjà voyagé en sac à dos, voici quelques spécificités à prendre en compte pour la Thaïlande :

  • Vous allez visiter beaucoup de temples, ce qui signifie que vous devrez cacher vos épaules et vos genoux. Je vous conseille donc d’avoir un T-shirt, un pantalon en toile et un foulard. Vous vous en servirez tout le temps !
  • N’oubliez pas votre maillot de bain. Il fait chaud en Thaïlande, vous aurez plein d’occasions de vous baigner !
  • Prenez de l’antimoustique, vous en aurez plus que besoin ! Si vous préférez les produits naturels, les huiles essentielles de lavande et de citronnelle feront l’affaire.

 

Mon itinéraire

Lors de ce voyage solo en Thaïlande, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir les îles. J’ai fait Bangkok (2 jours), Ayutthaya (2 jours), Lopburi (1 après-midi), Chiang Mai (3 jours), Chiang Dao (2 semaines) , Chiang Mai (2 jours), Pai (2 jours) et retour à Bangkok (2 jours). Comme j’ai passé 2 semaines chez mon amie thaïe, mon itinéraire n’était pas des plus communs. Par ailleurs, je vous encourage à passer plus de temps dans chacune des villes que vous visitez. Vous pouvez également ajouter à votre itinéraire Sukhothai, Chiang Rai et quelques îles (Krabi, Koh Tao, Ko Phi Phi, etc.)

Personnellement, je vous conseille de ne pas trop vous préoccuper de votre itinéraire. Je sais que c’est inquiétant de partir à l’aventure sans trop prévoir. Cependant, c’est un peu ça la magie du voyage : l’inconnu. Prenez un billet pour Bangkok, et ensuite improvisez au fur et à mesure des rencontres. Une fois sur place, vous aurez toujours la connexion internet, et vous pourrez faire des recherches en ligne pour avoir des informations plus précises sur certaines villes. Vous verrez, voyager seule en Thaïlande, ce n’est pas si compliqué !

 

chiang dao thaïlande

 

3 anecdotes de mon voyage solo

Personnellement, j’adore lire des anecdotes de voyage. Ça m’aide à m’imaginer sur place. Alors, pour conclure cet article, j’ai décidé de vous raconter trois anecdotes de voyage qui me sont arrivées en Thaïlande !

 

Souvenir inoubliable : j’ai passé Noël dans une famille thaïlandaise

Comme je vous le disais, j’ai passé deux semaines dans une famille thaïlandaise, chez une copine. J’ai rencontré toute sa famille et j’ai passé de superbes moments. Un des plus beaux fut le jour de Noël. La maman de mon amie avait invité tous les enfants du village pour leur offrir des vêtements et des jouets. C’était une magnifique soirée avec un véritable esprit de Noël. Il fallait voir les sourires de ces enfants, les flammes du feu de bois, notre joli sapin décoré…

 

noel thai

 

Insolite : je me suis fait tatouer un mouton sur le bras

Je vous assure, j’ai vraiment un mouton tatoué sur le bras ! En fait, j’en voulais un depuis mon volontariat dans un centre bouddhiste en Angleterre. Mais tous les tatoueurs que j’avais rencontrés en Europe et aux USA me demandaient 60 euros pour ce minuscule tatouage. Et puis, un jour, alors que je me baladais à Pai, un petit village hippie dans le nord de la Thaïlande, je tombe sur un tatoueur dont le prix de base est 20 euros. J’entre, tout avait l’air propre et il avait l’air assez doué. Comme je partais le lendemain matin, c’était maintenant ou jamais. J’ai suivi mon intuition et je me suis fait tatouer ici. Bonne nouvelle : le tatouage était exactement comme je l’espérais !

Galère : j’ai passé une nuit sur une banquette assise en métal dans un train

Pour aller d’Ayutthaya à Chiang Mai, j’ai pris un train de nuit. Le problème, c’est que je ne voulais pas payer pour une couchette. J’ai donc pris une place assise, en me disant que ça devrait le faire. Eh ben, j’ai passé une des pires nuits de ma vie. Les sièges n’étaient absolument pas confortables, j’étais toute serrée sur mon siège et il faisait super froid. L’horreur. J’ai même dû sortir ma couverture de survie… La bonne nouvelle, c’est que je me suis fait un pote thaïlandais et un pote allemand dans ce fameux train. Le lendemain matin, j’ai trouvé une auberge de jeunesse avec piscine et petit-déjeuner, c’était parfait pour me ressourcer après cette nuit franchement difficile.

pisicne hostel Chiang Mai

 

Est-ce que je vous recommande de voyager seule en Thaïlande ?

Si vous souhaitez voyager seule en Thaïlande, je ne peux que vous recommander cette expérience. J’espère avoir réussi à vous transmettre l’amour que j’ai pour ce pays avec cet article et vous avoir donné quelques conseils pour oser vous lancer. La Thaïlande est vraiment le pays idéal pour vous lancer dans la fabuleuse aventure du voyage solo, prendre confiance en vous, vous affirmer, apprendre à vous débrouiller et faire de belles rencontres. Je vous souhaite un très beau voyage, et n’hésitez pas à m’envoyer un message privé sur Instagram si vous avez des questions.

 

Récit de voyage : mes aventures dans le nord de la Thaïlande

2 commentaires

  • Anaïs

    Merci pour le partage de ces anecdotes Océane ! J’adore ton petit mouton, trop chou 😊
    Je ne savais même pas qu’on appelle la Thaïlande le pays du sourire 😊 ça me donne encore plus envie d’y aller 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *