backpackeuse sac à dos

Sac à dos de backpacker : choix du sac, checklist et rangement

La question du sac à dos est très certainement celle qui revient le plus souvent quand on parle de voyage sur le long terme ou d’un tour du monde. Et c’est normal, quand on a voyagé toute sa vie avec une valise, il est difficile de s’imaginer faire rentrer toutes ses affaires dans un backpack. Et encore plus dans un sac à dos minimaliste qui passe en cabine ! Mais pour avoir vécu la liberté qu’offrait un sac à dos léger, je vous assure que ça vaut la peine d’essayer. Dans cet article, je vous explique ce que je mets dans mon sac à dos de backpacker.

Quelle est mon expérience de backpacker ?

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je souhaite vous expliquer mon expérience de voyage en sac à dos. À 22 ans, après mon master en traduction anglais/chinois, je suis partie seule aux USA et en Asie pendant 6 mois. Ce voyage m’a permis de découvrir le monde du backpacking, des auberges de jeunesse et du voyage solo. J’ai adoré cette liberté de pouvoir faire et défaire mon sac à dos tous les jours et de pouvoir courir après un bus sans risquer de casser les roulettes de ma valise. J’ai d’ailleurs réitéré l’expérience en partant en Amérique latine pendant 4 mois l’année passée. Et je ne compte pas m’arrêter !

Lors de mon premier voyage solo, je suis partie avec un sac de 12 kg. Je vous avoue que j’avais pris beaucoup trop de choses qui se sont avérées inutiles : un sac de couchage, à sac à viande (une sorte de drap de lit), une trousse à pharmacie ultra complète, mon matériel de peinture (hum), et j’en passe. Lors de mon deuxième voyage en Amérique latine, j’ai pu alléger mon sac et passer à 10 kg (whoup whoup ! ), mais j’avais toujours trop de choses. Pour mon prochain voyage, je vais essayer de tout mettre dans un sac de 8 kg.

Quel sac à dos choisir pour faire du backpacking ?

Je n’ai testé qu’un seul sac à dos : le Escape 50 L de Décathlon, et il me convient parfaitement.  Je vous le recommande pour votre premier voyage long terme ou tour du monde.

Avantages

  • Ce sac à dos de backpacker s’ouvre comme une valise. On a donc une vue d’ensemble sur l’intérieur du sac. C’est super pratique, parce qu’en auberge de jeunesse, on n’a pas toujours beaucoup d’espace pour tout sortir du sac.
  • Il rentre en cabine. La partie supérieure du sac se détache et se transforme en petit sac à bandoulière. Personnellement, j’enlève la partie supérieure pour faire passer mon sac en cabine dans l’avion et éviter de payer la soute. Quand j’arrive à destination, je rattache la partie pour gagner plus d’espace et avoir facilement accès à mes essentiels sans ouvrir tout le sac à dos.
  • Le rapport qualité prix est excellent. J’ai voyagé plus de 10 mois en tout avec ce sac à dos et il est toujours en très bon état.
  • Il contient de nombreuses poches intérieures, ce qui est très utile pour trier ses affaires et les retrouver facilement.
  • Le sac à dos se règle facilement avec des sangles, des bretelles et une ceinture abdominale. D’ailleurs, cette ceinture abdominale permet d’équilibrer le poids du sac sur vos hanches afin de ne pas vous faire mal au dos.

Inconvénients

  • Beaucoup de backpackers français et belges ont ce même sac à dos Décathlon. Je vous conseille d’accrocher un grigri ou de coudre des blasons pour être sûr de ne pas confondre votre sac à dos avec celui d’un autre voyageur.
  • Hum… J’ai beau réfléchir, je ne vois pas d’autre inconvénient…

Pourquoi partir avec un sac à dos minimaliste ?

  • Mettre son sac à dos en cabine et éviter de perdre du temps à l’aéroport ;
  • Gagner du temps dans les auberges de jeunesse ;
  • Ne pas vous casser le dos avec un sac trop lourd ;
  • Apprendre qu’on n’a pas besoin de beaucoup pour être heureux.

Que mettre dans son sac à dos de backpacker ? Check-list

Cette liste ne comprend que les essentiels pour partir ultra-léger en voyage sac à dos. Je pars du principe que s’il me manque quelque chose, je pourrai toujours l’acheter sur place.

Administratif

  • Passeport ;
  • Permis de conduire international ;
  • Carte d’identité ;
  • Carte de banque Prepaid + N26 (je conseille 2 cartes, au cas où vous en perdez une) ;
  • Carte de mon assurance.

Je garde également une copie de tous mes documents administratifs (ex : tout ce qui concerne mes billets d’avion et mon assurance) dans un drive pour y avoir accès depuis mon téléphone ou mon ordinateur.

Vêtements

  • 2 blouses à longues manches ;
  • 3 T-shirts ;
  • 1 pull chaud ;
  • 1 pantalon de jogging/ un legging ;
  • 1 paire de jeans bleu ou noir ;
  • 1 short en jeans bleu ou noir ;
  • 1 short en toile ;
  • 1 pyjama ;
  • 1 k-way ;
  • 2 maillots/bikinis ;
  • Des sous-vêtements pour une semaine ;
  • Des chaussettes pour une semaine.

Chaussures

  • 1 paire de tongs ;
  • 1 paire de baskets.

Je sais, deux paires de chaussures, ce n’est pas beaucoup, mais ça prend beaucoup de place et c’est lourd. Je vous conseille donc d’avoir maximum trois paires avec vous.

Les tongs, c’est un indispensable pour marcher dans l’auberge de jeunesse, pour prendre sa douche ou aller à la plage.

Pour les baskets, j’ai choisi des VGTL. Ce sont des petites baskets blanches véganes super mignonnes qui se portent bien en ville, mais avec lesquelles je sais également faire des treks. Je les ai d’ailleurs utilisées pour l’ascension du volcan Acatenango au Guatemala !

Trousse de toilette

    • Brosse à dent + dentifrice ;
    • Shampoing solide ;
    • Petit pot de bicarbonate de soude (ça vous servira de déo et de savon) ;
    • Crème solaire ;
    • Lentilles de contact + un petit bidon de produit adapté ;
    • Mascara + rouge à lèvre ;
    • Crème hydratante ;
    • Brosse à cheveux.

Pour que votre sac à dos rentre en cabine, privilégiez les produits solides. Je pense notamment au shampoing et au dentifrice. Croyez-le ou non, vous n’aurez pas besoin de savon et de déodorant si vous prenez un peu de bicarbonate de soude. En plus, vous ferez de belles économies !

Spécial meufs : en ce qui concerne les protections hygiéniques, je prends des serviettes lavables ou des culottes de règles. C’est le plus facile pour ne pas faire de déchet et ça se lave facilement dans la douche. En ce qui concerne la cup, je sais que certaines meufs font bouillir de l’eau dans la théière, et lavent la cup dans un récipient qu’elles ont avec elles et qui est dédié à ça. Un peu trop d’organisation pour moi…

Pharmacie

  • Anti-moustique ;
  • Crème pour soigner les piqures de moustique ;
  • Quelques sparadraps ;
  • Antidouleurs (dafalgans pour les belges) ;
  • Contraception.

Lors de mon premier voyage en backpack, j’ai pris beaucoup trop de médicaments. J’étais prête à presque toutes les éventualités. Et ben, les seules fois où j’ai été malade, je n’avais pas les médicaments dont j’avais besoin. Je vous conseille donc de prendre le strict minimum.

Conseils pour une pharmacie de voyage naturelle, ultra-minimaliste, complète :

 

    • Gel d’Aloé Véra : vous pouvez l’utiliser comme crème hydratante pour le visage et le corps, mais également  sur vos cheveux, mélangé à votre shampoing. Il sert également de crème apaisante sur les piqures de moustique et les coups de soleil. C’est aussi un excellent cicatrisant à appliquer sur vos piqures d’insectes, les coupures et les plaies.
    • Huiles essentielles de citronelle et de lavande : mélangées à l’Aloe Vera, ces huiles sont d’excellents cicatrisants et répulsifs à insectes et poux.

Vous pouvez remplacer vos crèmes hydratantes, vos produits cicatrisants et vos répulsifs par ces trois produits naturels qui ne prennent pas de place.

 

Accessoires

  • Serviette microfibre ;
  • Gourde d’eau filtrante ;
  • Cadenas ;
  • Pochette secrète ;
  • Carnet et un stylo
  • 2 tote bags pour le linge sale et la plage ;
  • 1 corde à linge tressée pour mettre à sécher son linge de partout ;
  • 1 savon de Marseille et 1 savon anti-taches pour éviter de payer la lessive ;
  • 1 mini sac/sac banane de couleur neutre pour les soirées et autres sorties ;
  • 1 sac à dos de taille moyenne pour les randonnées ;
  • 1 tupperware et des couverts solides pour éviter de faire des déchets en voyage.

Je vous détaille l’utilité des 4 premiers objets dans cet article sur les accessoires indispensables à avoir dans son sac à dos de backpacker.

Électronique

    • Téléphone (qui me sert d’appareil photo) + chargeur ;
    • Ordinateur + chargeur ;
    • Liseuse ;
    • Batterie externe pour votre téléphone OU MIEUX, une batterie solaire, idéale pour charger son téléphone même quand on n’a pas d’électricité ;
    • Des écouteurs ;
    • Un vieux téléphone (si je pars dans un pays un peu plus dangereux).

Lors de mes précédents voyage en backpack, j’ai fait l’erreur de mettre beaucoup trop de matériel électronique dans mon sac à dos. C’est d’autant plus embêtant car ce matériel coûte cher et on ne peut pas s’en débarrasser facilement s’il s’avère inutile.

À la place de prendre un disque dur, je vous conseille de stocker vos photos sur un Drive en ligne. Personnellement, j’avais installé Google Photos sur mon GSM pour avoir une sauvegarde automatique de toutes mes photos de voyage.

Les hors catégories

Comment ranger son sac à dos de voyage ?

Je vous conseille d’acheter des pochettes de rangement pour trier vos affaires et vous y retrouver plus facilement.

Dans ma première pochette, je range tous mes vêtements ;

Dans ma deuxième pochette, je mets le contenu de ma trousse de toilette et de ma pharmacie.

Dans la troisième pochette, je mets mes sous-vêtements, mes chaussettes et mes maillots.

Ensuite, mon sac à dos une grosse poche où je mets tout mon matériel électronique.

J’ai également mon tote bag pour ranger mes vêtements sales, le temps de trouver une laverie.

 

sac-à-dos-backpack

Faire passer son backpack en sac cabine, mes astuces

N’oubliez pas, vous ne pouvez pas avoir d’objets coupants ou liquides dans votre sac à dos si vous voulez le mettre en cabine. Je vous conseille d’opter pour des petits formats ou des produits solides.

Ne prenez pas d’objets coupants : coupe ongles, ciseaux, pince à épiler. Vous pourrez acheter tout ça sur place pour pas bien cher.

J’espère avoir répondu à toutes vos questions et que vous pourrez avoir un sac à dos de backpacker pas trop lourd et chargé. Si vous cherchez d’autres conseils sur le voyage solo et le backpacking, tous les articles sont listés sur le plan de mon blog voyage.

J’ai également des stories à la une sur Instagram où je montre en vidéo mon sac à dos de voyage pour l’Amérique latine. N’hésitez pas à aller y jeter un coup d’oeil !

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *