voyage en sac à dos

On the road again: vamos en Amérique latine!

BUENOS DIAS !

 

Je suis super heureuse de vous annoncer que je repars bientôt sur les routes du monde avec mon cher sac à dos ! Cette année, direction l’Amérique latine pour quatre mois. Je pars début septembre et je reviens pour Noël. Je vous explique le « programme » ci-dessous.

Le programme

faut-il planifier son voyage?
Evidemment, comme je ne suis pas encore partie, ces photos n’ont pas été prise en Amérique latine, mais en France. Voilàààà

Vous remarquerez que j’ai mis le mot « programme » entre guillemets. C’est parce que je n’ai pas grand chose de prévu… Je commence par le Mexique, j’atterris à Cancun (car le vol international n’est pas cher, mais je ne compte pas y rester bien longtemps). Vers le 10 octobre, je serai à Bogota pour rejoindre Donna, mon amie colombienne. Si vous regardez sur une carte, Cancun et Bogota, ce n’est pas tout près tout près… Et comme j’aime m’attarder dans les endroits que je visite, je devrais certainement prendre un avion à un moment ou à un autre.

Même si je ne peux pas vous dire exactement où je serai et ce que je ferai, j’ai envie de vous parler de la philosophie que j’ai vis-à-vis de ce nouveau départ.

 

Pourquoi repartir ?

aventure

De septembre 2018 à mars 2019, je suis partie en sac à dos faire mon premier long voyage. J’étais une backpacker nouveau-né, avec des rêves plein la tête. J’avais envie de tout faire et de tout voir. Je voulais faire le tour du monde. Au final, je n’ai pas vraiment fait le tour du monde car j’aimais m’arrêter longtemps dans des villes et faire du volontariat. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce voyage, je te conseille d’aller voir cet article et celui-ci.

 

Même si j’étais contente de rentrer car j’avais besoin de stabilité et de revoir ma famille et mes amis, je savais que j’allais repartir à l’aventure. Le voyage ne pouvait pas s’arrêter-là alors qu’il y avait encore tant de choses à découvrir !

 

Je me suis dis que j’allais travailler et économiser pour financer la suite de mes aventures. Et là, la chance* a clairement joué en ma faveur, j’ai directement trouvé un taf où le boss avait besoin de quelqu’un pour 6 mois ! La durée idéale pour moi, je pouvais me faire assez d’argent pour continuer mon voyage.

*La chance s’appelle Thomas, merci Thomas!

 

Pourquoi l’Amérique latine ?

cactus

J’aime rencontrer de nouvelles cultures, c’est ma motivation première, celle qui me pousse à voyager. C’est sûr qu’on a de merveilleux paysages en Europe, mais si je pars si loin, c’est pour découvrir d’autres modes de vie, d’autres cultures et d’autres façons de voir le monde. Et même si les Allemands sont évidemment différents des Italiens et des Belges, les différences sont encore plus frappantes et enrichissantes quand on s’éloigne de chez nous.

 

Je n’ai encore jamais été en Amérique latine, mais j’ai rencontré des voyageurs d’Uruguay, du Venezuela, de Colombie, du Chili ou encore d’Argentine. Les latino/as étaient drôles, touchant(e)s, souriant(e)s, sociables. Ils aimaient danser, rire, parler. Ils m’ont séduite par leur bonne humeur ! J’ai donc décidé que ce serait ma prochaine destination.

 

Me laisser porter par le vent

périple

Pour ce long voyage, j’ai décidé de ne pas créer d’itinéraire. Ça peut paraître dingue pour certains de partir dans un endroit si lointain sans savoir exactement ce qu’on va y faire. Mais j’aime l’idée de partir à l’aventure, de suivre mon cœur et de laisser les rencontres me guider. C’est excitant ! J’aime me sentir libre d’aller où je veux quand je veux.

 

Évidemment, je suis et je serai prudente. Je débarque dans une ville ultra-touristique. Une fois sur place j’aurai droit aux meilleurs conseils : ceux des locaux, des autres voyageurs et du personnel des auberges de jeunesse. Je ne compte pas faire la folle et aller dans des endroits mal réputés ou dont je n’ai jamais entendu parler. La prudence et l’aventure ne sont pas incompatibles, ouf !

 

Je ne sais pas si je resterai longtemps dans chaque ville, si je ferai du volontariat, si je bougerai tous les deux jours et visiterai un max d’endroits. Une chose est sûre, c’est que ce voyage sera toujours en mode backpacker avec un petit budget. Je souhaite mettre l’accent sur les rencontres avec les locaux et pour ça, je vais me mettre à l’espagnol.

 

Je continue le blogging

globe-trotteur

Comme vous vous en doutez, si j’écris cet article, c’est que je vais continuer à vous raconter mes aventures sur ce blog. Je posterai ici des récits de voyage et des conseils en lien avec l’Amérique latine. Sur Instagram, je posterai plein de photos et je ferai très certainement des stories ! Sur Facebook, je vous tiendrai au courant quand mes articles sortent ici et je vous partagerai plein d’autres choses : des réflexions plus axées développement personnel, des chansons du monde ou des citations motivantes.

Hasta luego los amigos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *