Mon itinéraire à Taïwan

Dans la catégorie « destinations qui sortent de l’ordinaire », après Ulverston, Provo ou encore Chiang Dao, direction l’île de Formose. Avant mon retour en Belgique, je souhaitais passer deux mois dans un pays sinophone. J’ai choisi Taïwan pour ses nombreux avantages : pas besoin de visa, nature préservée du tourisme, grandes villes dynamiques, prix accessibles et sympathie de la part des locaux. Dans cet article, je vous partage mon itinéraire sur la côte ouest de l’île

Taipei

Je suis restée un mois à Taipei dans le cadre d’un workaway (travail en échange du logement). Cependant, je pense que la durée idéale pour voir un maximum sans s’ennuyer dans la capitale taïwanaise est d’une semaine. Vous aurez ainsi le temps de visiter le centre de la ville et ses alentours. Si vous souhaitez découvrir les principales activités, je vous conseille de lire ces deux articles: Taipei partie 1 et Taipei partie 2.
Où dormir? L’auberge de jeunesse Meander (parfait pour les voyageurs solo, mélange entre hôtel et auberge de jeunesse)

Taipei 101, Taïwan

Kenting

Après un mois très agité à Taipei (rencontres, visites, soirées, travail, …), j’avais besoin de calme. Direction le sud avec deux de mes copines de voyage. On a décidé de prendre le train à grande vitesse au lieu du bus, ce qui nous a coûté 40 euros pour cinq heures de route. Ces trains sont vraiment merveilleux, je n’ai jamais été dans un train si confortable avec autant d’espace.

Kenting, Taïwan

Kenting est la destination idéale pour se reposer: plage la journée et marché de nuit le soir. Par contre, on n’a pas eu beaucoup de chance car il y avait beaucoup de vent. En plus, on était là pendant le nouvel an chinois et il y avait donc beaucoup de touristes asiatiques.

Kenting, Taïwan

Où dormir?

– L’hôtel : Formosa Hotel (nickel sur tous les points!)

– L’auberge de jeunesse: KO hostel (confortable, propre, très bien situé, mais difficile de faire des rencontres)

Kaohsiung

Je continue la route seule mais bien reposée, et je me dirige vers Kaohsiung (en bus). Je n’avais pas beaucoup d’attentes pour cette ville qui fut pourtant mon grand coup de coeur. Alors que je devais y rester deux jours, j’y suis finalement restée 10 jours! J’y ai aussi fait un workaway dans une petite auberge de jeunesse super sympa (à condition de parler le mandarin): je ne travaillais que deux heures par jour et j’avais le reste de ma journée pour visiter.

A voir:

– Pier 2 Art Center: endroit vraiment original, vous pouvez flâner quelques heures par ici à observer des oeuvres d’arts contemporaines.

Pier 2, Kaohsiung, Taïwan

– Le lac du lotus: simplement magnifique! Si vous devez faire un seul truc à Kaohsiung, c’est bien le lac du lotus.

Lotus, Kaohsiung, Taïwan

– Cijin Island: petite île avec plage de sable noir, phare, fruits de mer, fort et église orthodoxe multicolore.

Cijin Island, Kaohsiung, Taïwan

– Monastère Fo Guang Shan : je n’ai jamais vu autant de temps concentrés au même endroit! Ce monastère vaut le détour.

Monastère Fo Guang Shan, Kaohsiung

– L’université de Wenzao: j’aime bien voir les universités des pays étrangers, je trouve qu’elles reflètent bien les mentalités d’un pays. J’aimais aller dans leur librairie feuilleter leurs livres de chinois.

Wenzao University, Taïwan

Où dormir?

 Chitow Hostel: auberge de jeunesse confortable, propre, bien située, et très bon petit déjeuner. Ambiance moyenne.

– Casual Way Hostel: le lieu de mon workaway, moins confortable que les autres hostels, mais l’un des seules auberges de jeunesse dans le sud où j’ai pu lier des amitiés. Par contre, c’était avec des Chinois et des Taïwanais, donc si vous ne parlez pas la langue, ça sera plus difficile.

Xiao Liuqiu

Xiao Liuqiu est une petite île de Taïwan (l’île d’une île, si vous suivez). Elle est connue pour ses activités de snorkelling (nage avec tuba) et de plongée dans des eaux limpides où vous pourrez observer de près des tortues marines. Je vous prévois un article sur cette île merveilleuse, facilement accessible en Ferry à partir de Dong Gang, près de Kaohsiung. Je vous conseille de rester sur cette île trois jours et de louer un scooter (ou vous faire un ami qui a un scooter).

Xiao Liuqiu, Taïwan

Où dormir?

Stay Liuqiu Diving Hostel: proche des principaux sites touristiques, offre des réductions pour la plongée sous marine, propre, confortable et parfait pour faire des rencontres.

Tainan

A partir d’ici, j’ai fais tous mes trajets en train car je n’avais plus beaucoup de temps.

Si vous aimez les temples et flâner dans des petites ruelles, vous adorerez Tainan. Ce ne fut pour moi ni un coup de cœur ni une déception. J’ai apprécié passer deux jours dans cette petite ville, mais je n’y serais pas restée plus longtemps. Le truc à voir absolument: le vieux cinéma et le dernier endroit où les affiches sont peintes à la main.

affiches cinéma Taïwan

Où dormir?

J’ai dormi chez une amie, je ne peux donc pas vous conseiller pour cette ville.

Taichung

Déception de ce voyage: je n’ai vraiment pas aimé cette ville! Il n’y a pas grand chose à faire : le musée des sciences naturelles, le village arc-en-ciel et l’abri de bus Totoro. Ces lieux sont super éloignés et vous passerez votre journée dans le bus. Ou à attendre le bus. Ou à chercher quel bus prendre. J’ai galéré à me déplacer alors que je parle mandarin, alors je n’imagine même pas me débrouiller dans cette ville qu’avec l’anglais.

Rainbow Village, Taichung, Taïwan

Où dormir?

J’ai fait un couchsurfing ici car je n’ai pas trouvé d’auberge de jeunesse (c’était un long week-end, les taïwanais en profitaient donc pour voyager dans leur pays). Je suis vraiment bien tombée, mon hôte était vraiment adorable et j’ai passé deux superbes soirées. Je vous conseille vraiment de tenter un couchsurfing à Taïwan, les locaux sont adorables et feront tout pour vous mettre à l’aise.

Hualian

On m’a dit: “Si tu ne vois pas les gorges de Taroko, tu ne peux pas dire que tu as vu Taïwan”. Les Taïwanais sont fiers de ce parc national, et je les comprends! Ces gorges sont simplement magnifiques!

Taroko National Park - Taïwan

J’ai choisi de faire un tour organisé car je n’avais que deux jours sur place, ET QUE j’étais seule, ET QUE c’était la fin de mon voyage, ET QUE je ne voulais pas me compliquer la vie. (Ca fait déjà pas mal de raisons, non?) J’ai réservé en dernière minute un tour proposé par mon auberge de jeunesse, mais je pense que les tours sont à peu près tous pareils. J’ai payé une vingtaine d’euros pour la journée, il n’y avait que la nourriture qui n’était pas comprise dans le prix. Ce tour en valait vraiment la peine!

Taroko National Park, Taïwan

Il est également possible de prendre un bus de Hualian jusqu’aux gorges de Taroko, mais vous ne verrez pas tous les sites (sauf si vous restez plusieurs jours) car ils sont assez éloignés.

Taroko National Park, Taïwan

Où dormir?

Hive Bed and Backpacker: propre, confortable bien situé, mais vide! Je n’ai vu que trois fantômes traîner dans l’immense salle commune.

Taroko National Park, Taïwan

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *