Faire de la plongée sur l’île aux tortues à Taïwan

Je n’avais absolument pas prévu de faire de la plongée pendant ce voyage, encore moins à Taïwan. Je n’ai pas peur de l’eau, mais je ne suis pas friandes de sensations fortes non plus. Je ne regrette pourtant absolument pas d’avoir été à Xiao Liuqiu et d’avoir vécu cette expérience, l’une des plus belles de mon voyage.

Pourquoi aller à Xiao Liu Qiu ?

On m’avait dit d’aller sur la petite île de Xiao Liuqiu pour voir des tortues marines. Même si j’avais envie de voir ces animaux dans leur milieu naturel, j’ai hésité à faire le déplacement car je devais taper dans mon budget pour prendre le ferry et payer les auberges de jeunesse qui étaient plus chères que dans le reste de l’île. De peur de le regretter, je suis quand même partie vers Xiao Liuqiu pour faire du snorkeling (nager avec un tuba). Je n’avais même pas pensé à la possibilité de faire de la plongée sous marine.

Le snorkeling et ma rencontre avec les tortues à Taïwan

J’avais enfilé mon maillot, loué un masque et un tuba, et me voilà prête à aller nager avec les tortues. Première observation: nager dans une piscine et nager dans la mer, ce n’est pas pareil. L’eau était chaude, mais il y avait trop de vagues et de rochers. Je mets ma fierté de côté et décide de payer un coach pour m’accompagner et s’assurer que je ne me noie pas. Au final, même si on a l’air un peu ridicule avec tout leur attirail, ça vaut clairement la peine d’y aller avec un professionnel qui sait exactement par où passer pour éviter les courants et où se trouvent les tortues.

Quand j’ai vu ma première tortue, j’ai failli avaler de l’eau avec mon tuba tellement j’étais contente et émerveillée! Avant, j’aimais les tortues, mais sans plus. Mais dès que je les ai vues en vrai, mon coeur a chaviré (j’exagère à peine)! Ce sont des animaux de la préhistoire quand même! Elles sont majestueuses et inspirent le calme et la zenitude. Vous l’aurez compris, c’est à ce moment-là que j’ai décidé que je voulais faire de la plongée pour les approcher de plus près.

Disons que j’ai pas peur du ridicule

La veille de la plongée :  mes appréhensions

Après le snorkelling, je suis directement rentrée à l’auberge de jeunesse pour réserver une activité plongée pour le lendemain. J’étais à la fois excitée et nerveuse. Excitée à l’idée de faire quelque chose d’extraordinaire, découvrir le monde sous marin, mais nerveuse car je savais à peine utiliser un tuba, alors respirer avec leur drôle de bouteille, j’avais du mal à imaginer tout ça. En plus, je commençais à comprendre que personne ne parle anglais dans le sud de Taïwan, et j’avais peur de ne comprendre les explications qu’à moitié. Et c’est plutôt embêtant de ne pas comprendre les règles de base de plongée, on est d’accord. Du coup, j’ai été faire mes recherches sur internet.

 

Le grand jour de la plongée à Xiao Liu Qiu, l’île aux tortues à Taïwan

J’arrive au centre de plongée et comme je l’avais deviné, personne ne parle anglais. Heureusement, grâce à mes recherches, j’arrive à comprendre les instructions de la coach. Par contre, je ne suis toujours pas rassurée et ce, pour plusieurs raisons:
– on va plonger pendant 45 minutes (je tiens à peine deux minutes avec mon tuba);
– on va plonger à 12 mètres de profondeur (j’ai peur pour mes oreilles, et la norme en France pour une première plongée est de 6 mètres);
– on me met du plomb dans ma ceinture (help me, je ne veux pas couler).

J’enfile mon équipement et direction la plage. J’ai un coach pour moi toute seule (heureusement). On descend petit à petit jusqu’à se retrouver complètement sous l’eau. C’est là que la magie opère.

 

Faire de la plongée sur l’île aux tortues à Taïwan : mon expérience sous l’eau

Une fois sous l’eau, j’oublie toutes mes peurs. Je remarque que je ne coule pas et que j’arrive à me déplacer aisément malgré tout le matériel que je porte. Mon instinct de survie prend le dessus et j’arrive à respirer avec la bouche sans problème. Il ne me viendrait d’ailleurs pas à l’esprit de respirer par le nez. Je maîtrise très rapidement les quelques gestes importants: me déboucher les oreilles et évacuer l’eau du masque. Une fois mes peurs envolées, je profite de la magnifique expérience que je suis en train de vivre.

C’est quand même merveilleux de se dire qu’il est possible de voyager SOUS L’EAU. On a l’impression d’être dans un autre monde. Déjà, on se déplace en trois dimensions et en position allongée. On peut monter et descendre aussi naturellement qu’aller de l’avant vers l’arrière. Ensuite, il n’y a plus aucun son sous l’eau à part celui de notre respiration. On ne peut communiquer que par des signes préalablement établis. J’ai aimé ce silence qui m’aidait à être entièrement focalisée sur le moment présent. Je profitais entièrement du spectacle qui s’offrait à moi: tous ces petits poissons, puis les plus gros à la tête un peu bizarre et aux yeux globuleux, et les majestueuses tortues.

Au final, ce que j’ai le plus aimé dans cette expérience, c’est cette sensation de calme et de paix qu’il est très difficile d’avoir à la surface. On a l’impression de faire partie de ce monde silencieux et de partager un moment de vie avec les poissons et les tortues.

Une prise de conscience

Comme tout le monde, je connaissais les problèmes de la pollution dans nos océans. Mais je n’avais pas entièrement intégré l’information. Je veux dire qu’il y a une réelle différence entre comprendre quelque chose et avoir une prise de conscience qui nous donne envie de changer notre façon de faire. Je n’ai pas envie que ce monde bleu dont je n’ai vu qu’une infime partie disparaisse. Quand j’ai vu du plastique sous l’eau, dans un endroit où des plongeurs vont pourtant régulièrement ramasser ce qu’ils peuvent, j’ai eu comme un électrochoque. Je me suis imaginé ces magnifiques tortues étouffées par ces sachets plastiques et ça m’a rendue très triste. C’était la secousse qui me fallait pour entreprendre de réelles changements dans mon quotidien pour utiliser de moins en moins de plastique.

Je vous conseille Xiao Liuqiu pour une première expérience de plongée, qui sera certainement pas la dernière !

2 commentaires

  • Pierre

    Bonjour,
    Bravo pour cette page. Nous partons nous aussi sur l’ile de Liuqu en novembre. As tu des conseils ou des bonnes adresses pour faire du snorkeling ou de la plongée ? Quel est le coût ? Encore merci pour ton aide.

    • Océane

      Bonjour Pierre,

      Pour le snorkeling, tu peux aller directement au Vase Rock et:
      – louer du matériel dans un petit commerce aux alentours et aller te baigner seul (2-3 euros la location pour la journée)
      OU
      – demander à un moniteur de t’accompagner (10 euros pour environ 30 minutes). L’avantage est que tu auras une combinaison de plongée (tu auras donc moins froid), masque et tuba compris, photos prises par le moniteur et il t’accompagnera directement où sont les tortues.

      Pour la plongée:
      – j’ai été au Stay Liuqiu Diving Hostel. Ils proposent des cours de plongée et une réduction de 20%. J’ai payé environ 70-80 euros.Je recommande, MAIIIIS ils ne parlent presque pas anglais! Renseigne-toi bien sur les principes de base de plongée via internet pour comprendre ce que les moniteurs te disent. On était 4 à plonger le même jour et on avait un moniteur chacun.

      J’espère avoir répondu à tes questions, n’hésite pas à revenir si tu en as d’autres. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *