couchsurfing, bonne ou mauvaise idée ?

Couchsurfing | Bonne ou mauvaise idée ?

Si vous voyagez seul, vous avez dû entendre parler de Couchsurfing. Il s’agit d’un service d’hébergement en ligne, où les locaux proposent aux voyageurs un logement gratuit pour une ou plusieurs nuits. Partout dans le monde, des inconnus sont prêts à vous accueillir chez eux gratuitement, c’est fou non ? Pendant mes voyages, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs fois cette plateforme et j’ai à chaque vécu des expériences merveilleuses. Dans cet article, je réponds à toutes vos questions : Qu’est-ce que Couchsurfing ? Est-ce risqué ? Est-ce mieux que les auberges de jeunesse ? Je vous raconterai aussi mes expériences chez les locaux et je vous donnerai mon avis sur la plateforme.

 

Couchsurfing, qu’est-ce que c’est ?

Saviez-vous que partout dans le monde des inconnus sont prêts à vous accueillir chez eux gratuitement pour une ou plusieurs nuits ? Pas besoin d’être l’animateur de l’émission télé « J’irai dormir chez vous », ni même d’aller sonner aux portes comme dans Pékin Express. Depuis quelques années, il existe un réseau social dédié à cela : Couchsurfing !

Couchsurfing est un réseau social où se réunissent des hôtes et des voyageurs. Le principe est simple : un local permet à un voyageur de dormir chez lui sans frais. Le but est de favoriser les rencontres interculturelles. Les voyageurs dorment chez des locaux et les locaux rencontrent des voyageurs. Cool, non ?

Concrètement, vous créez un profil de couchsurfer avec des informations personnelles et des photos. Ensuite, vous envoyez des messages aux locaux pour leur demander s’ils ont une place pour vous de telle à telle date. L’hôte accepte ou refuse votre demande.

N’oubliez pas que chaque hôte fait en fonction de ses moyens. Certains pourront vous proposer un lit dans une chambre personnelle, alors que d’autres vous proposeront un clic-clac ou un matelas au milieu du salon. À vous de voir ce qui vous convient. Mais bon, l’important avec Couchsurfing, c’est l’expérience, pas le luxe !

 

Couchsurfing, un concept qui fait peur

Vous vous dites certainement que vous n’iriez JAMAIS dormir chez un inconnu, que c’est bien trop dangereux. Votre crainte est légitime. On nous a éduqué à avoir peur des autres humains. Si quelqu’un nous parle dans la rue, on se méfie. Si une voiture s’approche de nous, on s’éloigne. Alors, c’est normal d’avoir peur d’aller dormir chez quelqu’un qu’on ne connait pas. On se dit qu’on peut tomber sur un fou furieux. C’est possible après tout, non ?

Bref, je comprends que le concept de Couchsurfing vous fasse peur, mais…

Imaginez franchir ce pas et vous rendre compte que les gens sont loin d’être malveillants. En réalité, la plupart des gens sont généreux, désintéressés, humains. J’ai compris tout ça en étant accueillie par des hôtes en Angleterre, en Norvège, aux États-Unis et même à Taïwan. J’ai été hébergée par des hommes, des femmes, des couples.

Alors, est-ce que c’est risqué de faire du Couchsurfing ?

Oui et non. Honnêtement, je ne pense pas que les serials killers soient sur Couchsurfing. Disons que le plus gros risque est de tomber sur un lourdingue qui s’est cru sur Tinder. Vous pouvez éviter les mauvaises surprises, soit en allant dormir chez une femme, soit en ne choisissant que des hôtes qui ont beaucoup de bons commentaires. Comme dans tout, il faut être prudent, mais ne pas laisser la peur vous empêcher de vivre de belles expériences.

avis sur couchsurfing

 

Conseils de sécurité pour Couchsurfing

Que vous soyez l’hôte ou l’invité, les risques sont similaires. Les conseils que je donne ici valent donc pour les deux parties.

  • Vérifiez le profil : Lisez attentivement le profil de la personne que vous allez héberger ou chez qui vous allez dormir. S’il y a beaucoup d’informations et de photos, vous pourrez vous faire une idée plus claire de la personne que vous allez rencontrer. En plus, vous pourrez voir si vous avez des points en commun.

 

  • Regardez les photos : Vous serez rassuré de savoir à quoi ressemble la personne chez qui vous allez dormir ou que vous allez accueillir chez vous. Si vous êtes vraiment suspicieux, essayez de retrouver la personne sur les réseaux sociaux pour vous assurer qu’il ou elle existe vraiment.

 

  • Lisez les commentaires : C’est rassurant de voir que votre hôte a déjà hébergé une vingtaine de personnes et que tout s’est bien passé ! D’ailleurs, je vous conseille de laisser des commentaires à chaque fois que vous logez chez un local ou accueillez un Couchsurfer. Vous aiderez la communauté à trouver des personnes fiables grâce à vos expériences.

 

  • Ne prenez pas un logement dans la cambrousse : Si vous n’êtes pas habitué à faire du Couchsurfing, n’allez pas chez quelqu’un qui habite dans la montagne. C’est vrai, ça pourrait être une merveilleuse expérience, très typique. Mais je ne le recommande pas si vous êtes un voyageur débutant. On ne sait jamais, si vous ne « sentez » pas votre hôte et que vous voulez partir, c’est mieux d’être en ville et de pouvoir appeler un Uber.

 

  • Ayez un plan de rechange : Il vaut mieux prévenir que guérir, comme on dit. Je vous conseille de regarder les auberges de jeunesse à proximité et les moyens de transports. Si vous voulez partir, vous saurez où aller.

 

sécurité et avis sur couchsurfing
Voilà, on cherche à éviter CETTE situation !

 

Couchsurfing ou auberge de jeunesse ?

Si vous me suivez sur Instagram ou que vous me lisez souvent sur ce blog, vous savez que j’adore les auberges de jeunesse ! Même si j’adore Couchsurfing, je préfère varier les sortes de logements. Ce réseau social n’est pas qu’un moyen de profiter d’un lit gratuit. Il s’agit d’un échange, et chaque échange demande l’implication des deux parties. Ainsi, en tant que couchsurfer, vous devrez vous investir.

La prise de contact avec l’hôte demande déjà des efforts. Je vous conseille de lire attentivement les profils et d’envoyer des messages personnalisés. Le jour J, vous devrez être sociable, discuter avec les locaux qui vous accueillent et leur apporter votre aide (préparation du repas et vaisselle au minimum). Les journées des voyageurs sont riches en activités et en rencontres, et donc fatigantes… Il y a des jours où on n’a pas envie d’être sociable en soirée et où il vaut mieux réserver une chambre dans une auberge de jeunesse.

 À lire : Comment faire des rencontres en auberge de jeunesse ?

Expérience sur Couchsurfing

Expérience en Angleterre

Ma première expérience Couchsurfing était en Angleterre. J’ai logé chez un couple de Kiwis (Nouveaux-Zélandais) qui s’étaient expatriés près de Londres pour le travail. J’ai passé la soirée à discuter avec la fille dans le canapé, elle m’a expliqué qu’ils avaient longtemps voyagé grâce à ce réseau social et qu’aujourd’hui, ils souhaitaient rendre la pareille. Ensuite, son copain a cuisiné un repas asiatique absolument délicieux : une soupe thaïlandaise et un bol de riz avec du saumon à la Japonaise. Pour les remercier, je leur ai offert une tablette de chocolat belge. Après le repas, j’ai aidé le couple pour la vaisselle et je suis allée dormir. J’avais une chambre personnelle très propre et confortable et je pouvais utiliser leur salle de bain.

Expérience en Norvège

Ma deuxième expérience était en Norvège, où je faisais escale entre l’Angleterre et les États-Unis. Mon hôte était un homme de la trentaine qui avait eu beaucoup de notes positives et qui habitait près de l’aéroport. Il m’a en quelque sorte sauvée car j’avais dû changer de Couchsurfing en dernière minute. Je dormais normalement chez un gars au centre d’Oslo, mais qui au fil de la conversation avait fini par me sembler louche. J’ai écouté mon intuition et j’ai vite cherché un autre endroit.

Mon hôte est venu me chercher en voiture à l’aéroport, on a un peu discuté, puis il m’a présentée au chien et m’a montré ma chambre. Il m’a littéralement dit que je pouvais faire ma vie, pendant qu’il faisait ce qu’il avait à faire. Ca tombait vraiment bien, car je devais me remettre émotionnellement de mon expérience au centre de méditation Manjushri Kadampa. J’ai donc passé la soirée seule dans ma chambre à me reposer, à lire et à dessiner et ça m’a fait beaucoup de bien.

norvège couchsurfing

 

Expérience aux USA

Ma troisième expérience était à Los Angeles. Je crois que c’est le genre de Couchsurfing dont tout le monde rêve. J’ai été accueillie par une femme de la trentaine qui avait une énorme maison à Hermosa Beach. J’avais une chambre énorme avec un lit deux places, une salle de bain pour moi et même…une petite salle de sport/repos. Elle m’a demandé quels endroits je souhaitais voir à Los Angeles et m’y a emmenée : on a été sur la plage et je lui ai offert un verre dans un bar du coin. Le matin, elle m’avait préparé des cookies. Ensuite, nous sommes allées faire un tour à Venice Beach pour que je découvre le quartier de mon prochain Workaway. Une hôte en or !

 

Expérience à Taïwan

Ma quatrième expérience était à Taichung, à Taïwan. J’étais à la fin de mon voyage de cinq mois et je n’avais pas prévu de faire un Couchsurfing à Taïwan. Je venais de réserver un billet de train longue distance vers Taichung et je cherchais une auberge de jeunesse sur Booking, sauf que… il n’y en avait plus. C’était le Nouvel An chinois et tous les hôtels et auberges de jeunesse étaient pris d’assaut par les touristes chinois et taïwanais.

J’avais alors deux solutions : trouver un Couchsurfing en dernière minute (carrément compliqué aussi en cette période) ou me rendre directement à Taipei et perdre 40 euros en billets de train, mais avoir plus de chance de trouver une chambre pour la nuit. J’ai essayé Couchsurfing et j’ai eu la chance de trouver une hôte qui était impressionnée par le fait que je parle chinois.

J’ai donc passé deux soirées avec elle, elle m’a fait visiter son quartier, puis m’a donné des conseils pour mes visites de jour. Elle m’a aussi présentée à ses copines qui étaient adorables. Je dormais sur un clic-clac au milieu du salon, ce qui me convenait très bien. Morale de l’histoire : réservez vos logements à l’avance pendant les fêtes nationales à Taïwan, ou apprenez le chinois.

couchsurfing expérience à Taïwan

Mon avis sur Couchsurfing

Vous l’aurez compris, j’adore Couchsurfing et je vous recommande de vivre cette expérience pendant votre voyage en solo. Faites-le pour la bonne raison : l’envie de partager un moment avec les locaux. Comme vous avez pu le lire plus haut, j’ai eu beaucoup de chance et je ne suis tombée que sur des hôtes adorables. J’ai entendu dire que c’est plus difficile de trouver un logement sur cette plateforme si vous êtes un homme. Les femmes ont peut-être plus tendance à se soutenir entre elles et à s’entraider. Mais bon, je pense que si vous complétez bien votre profil et que vous avez de bonnes intentions, vous pourrez trouver quelqu’un pour vous accueillir. Comme toujours, faites attention à vous, prenez vos précautions, mais ne soyez pas paranoïaques. Saisissez cette chance de créer des relations internationales !

Partagez vos expériences en commentaires, ça sera utile pour les autres voyageurs qui passent par ici et qui hésitent à tenter le Couchsurfing.

À lire : Où voyager seul ? 5 idées pour se lancer 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *