rencontrer des locaux en voyage

Rencontrer des Locaux en Voyage | Conseils et Astuces

En voyage, j’aime rencontrer des locaux. Tout d’abord, ils me permettent de mieux comprendre le pays dans lequel je me trouve. Ils me donnent leur point de vue aussi bien sur la politique du pays que sur leur façon de gérer leurs relations amoureuses. Ensuite, les locaux sont les meilleurs guides touristiques ! Ils me renseignent sur les sites incontournables, mais aussi sur des lieux plus authentiques. Dans cet article, je vous donne mes conseils pour rencontrer des locaux en voyage et vivre des expériences uniques.

 

Rencontrer des locaux sur Couchsurfing

couchsurfing expérience à Taïwan

Je vais commencer par le plus évident et le plus connu des backpackers : Couchsurfing. Il s’agit d’un réseau social qui met en contact des voyageurs et des hôtes dans le monde entier. Grâce à cette plateforme, chaque voyageur peut demander à un local de l’héberger gratuitement pour une ou deux nuitées. C’est un peu le Pékin Express numérique. On n’a plus besoin d’aller toquer aux portes, on peut simplement envoyer un message sur l’application.

Les Couchsurfers organisent aussi des évènements via la plateforme auxquels vous pouvez participer pour faire plus de rencontres : tour de la ville, activités culinaires, fêtes locales, excursions, …

En plus, la plateforme est gratuite !

 

Rencontrer des locaux sur les groupes Facebook

À Taipei, j’ai rencontré beaucoup de Taïwanais grâce à Facebook. Je m’étais inscrite sur un groupe appelé « tandem à Taipei ». J’avais posté un message pour me présenter et expliquer que je souhaitais rencontrer du monde. J’ai eu 90 messages privés en deux jours de personnes intéressées. Sur ce groupe, il y avait beaucoup de sinophones qui apprenaient l’anglais ou le français et qui souhaitaient pratiquer ces langues avec des étrangers. Je n’ai pas pu rencontrer tout ce beau monde mais j’ai bien rencontré une dizaine de locaux grâce à Facebook.

 

Rencontrer des locaux grâce à Instagram

Cette astuce, je vous avoue que je ne l’ai pas testée personnellement. C’est mon amie colombienne qui, un jour, est entrée dans le dortoir, trop fière et qui m’a dit : « Océane, j’ai un date avec un Angelino » (un habitant de Los Angeles). Elle m’a alors expliqué qu’elle l’avait rencontré sur … Instragram. Elle avait posté une photo en localisant sa position et avait envoyé des messages à des personnes situées dans la même zone géographique. Je ne sais pas si c’est LA MEILLEURE option, mais ça fonctionne!

=> D’ailleurs, je te partage mon Instagram avec des photos de mes voyages et des conseils pour les backpackers !

 

Workaway/ Helpx pour rencontrer des locaux

Un jour, je devrais être sponsorisée par ces deux sites tellement j’en parle sur ce blog ! J’adore tellement leur concept en même temps, je ne peux pas m’empêcher de vous en parler. Vous pouvez donc travailler quelques heures par jour chez des locaux en échange du logement et de la nourriture. C’est vraiment idéal pour rencontrer des gens du pays.

 

Rencontrer des locaux dans la vraie vie

Même s’il existe plein de moyens pour rencontrer des locaux via des applications, on peut aussi en rencontrer dans la vraie vie (si si je vous jure). Il suffit de « vivre comme un local« . Si vous ne prenez que des taxis, que vous mangez tous les jours dans des grands restaurants et que vous faites la fête dans des boites à touristes, vous aurez certainement plus de mal à rencontrer des locaux.

J’ai rencontré beaucoup de locaux dans les transports en commun. Lors des longs trajets, les gens aiment papoter pour faire passer le temps et ils s’intéressent particulièrement aux étrangers. Ils sont curieux et veulent en savoir plus sur nous, comme nous voulons en savoir plus sur eux. En Thaïlande, je me faisais des amis thaï à chaque fois que je prenais le bus ou le train. C’est d’ailleurs eux qui m’ont appris que tous les jours, l’hymne national passait dans les lieux publics et qu’on devait se lever, ne plus bouger et faire silence en hommage au roi.

J’ai aussi rencontré des locaux dans des cafés. Les Asiatiques ne font pas souvent la fête en boite de nuit ni dans des bars. Les cafés sont donc plus propices aux rencontres avec les locaux, qui encore une fois sont souvent curieux de voir des étrangers dans des lieux plus authentiques.

 

Le slow travel

Je vous conseille le slow travel, c’est-à-dire de prendre votre temps pour vous imprégner d’une ville. Si vous restez au moins deux semaines à un endroit, vous aurez l’occasion de voir plusieurs fois la même personne, de rencontrer ses amis ou sa famille et de créer des liens plus profonds.

 

Avoir un ami sur place

Dans l’Utah, j’ai eu l’occasion de rester avec beaucoup d’Américains car j’avais un ami sur place qui a pu me présenter à plein de monde. J’ai donc vécu des expériences typiquement américaines. Je n’aurais certainement pas eu cette chance lors d’un road trip classique.

En Thaïlande, j’avais aussi une amie qui avait une maison dans un petit village. J’ai pu vivre une expérience authentique et mieux comprendre la culture thaïlandaise. J’ai été sur des marchés traditionnels, j’ai assisté à la cérémonie d’ouverture d’un café, j’ai fêté noël avec les enfants du village, j’ai lancé des lanternes pour le nouvel an, … Bref, c’était super, et c’était parce que je connaissais des locaux !

Comme vous pouvez le constater, la technologie nous offre de nouvelles possibilités pour rencontrer des locaux, n’hésitez donc pas à les utiliser pour mieux comprendre les pays dans lesquels vous vous rendez.

À lire : 5 astuces pour faire des rencontres en auberge de jeunesse.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *