• photo quito

    Quito : le guide complet pour votre voyage

    Après avoir traversé la frontière Colombie-Équateur, je me suis directement rendue dans la capitale du pays : Quito. Je voulais y rester un ou deux jours, avant de continuer mon itinéraire dans les Andes, où je souhaitais absolument voir les volcans Quilotoa et Cotopaxi. Je suis finalement restée dans cette merveilleuse ville plus d’une semaine. Charmée par sa diversité culturelle, ses montagnes et ses monuments coloniaux, j’ai pris mon temps pour ressentir et m’imprégner de l’ambiance de la capitale équatorienne. Alors, si tu souhaites visiter Quito et que tu te demandes quoi faire, t’es au bon endroit !

    Je t’ai répertorié quelques informations pratiques (climat, transports, budget), les lieux incontournables à voir, les meilleurs logements sur place et les excursions à proximité. Allez, je t’embarque ! On va monter sur les toits du centre historique, manger des empanadas et tenter de tenir en équilibre sur la ligne de la latitude 0 !

    Carte de Quito

    Avant toute chose, je vous ai fait une carte de Quito pour que vous puissiez situer approximativement les lieux importants que je vais mentionner dans la suite de cet article. Comme vous pouvez le voir, l’aéroport, el téléfériQo et la Mitad del Mundo sont assez loin du centre historique.

    Pour rappel, la capitale équatorienne se situe à la latitude 0, qui sépare le monde en deux entre l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Si vous êtes à Quito, n’hésitez pas à aller voir la célèbre ligne, qui s’appelle la Mitad del Mundo (la moitié du monde).

    carte quito equateur

    Le climat à Quito

    À Quito, les températures sont agréables et fluctuent entre 10 et 20 degrés tout au long de l’année. En revanche, il pleut pas mal, en général dans l’après-midi. Je vous conseille donc de prévoir vos treks le matin et de visiter des musées (ou de boire un verre :p) après 15 h.

    De plus, la ville est en altitude (2850 m), ça fait haut ! Prenez avec vous une veste et des chaussures fermées, elles vous seront bien utiles tout au long de votre séjour en Équateur.

    Se rendre au centre historique depuis l'aéroport internation Mariscal Sucre

    La façon la plus facile de se rendre de l’aéroport Mariscal Sucre au centre historique de Quito est de prendre un bus vert à 2 dollars. Il va de l’aéroport de Quito à la station de bus de Rio Coca, où vous pourrez prendre une correspondance avec un bus métropolitain qui vous conduira dans le centre historique de la ville. Les bus roulent de 5h30 à 22h.

    Bien que moins confortable que le taxi, cette option vous fera économiser 23 dollars américains ! Ça vaut la peine, non ?

    Où loger à Quito ?

    En ce qui concerne les logements, je privilégie les auberges de jeunesse, parce que ça me permet de faire des rencontres. Mais si possible, pas les auberges trop miteuses… J’essaie de trouver un juste milieu entre prix bon marché et un certain confort (la douche chaude, la base).

    À Quito, j’ai trouvé l’auberge de jeunesse parfaite selon moi : Secret Garden. Elle se situe à une dizaine de minutes à pied du centre historique, possède des dortoirs confortables, organise des activités sympas pour faire des rencontres et propose de bons repas pas chers. En plus, le personnel est vraiment cool ! Le petit plus ? Il y a un rooftop avec un bar, un hamac et une vue imprenable sur la ville.

    Auberge de jeunesse : Secret Garden, 10 dollars la nuit en dortoir

    D’autres voyageurs m’ont conseillé quelques autres hôtels et auberges de jeunesse :

    • Le Quito Terrace, avec jardin sur le toit, cuisine, petit déj inclus, café à volonté, ordinateur et imprimante à disposition, grand dortoir propre à seulement 9 dollars/nuit.
    • Masaya Hostel tenu par des propriétaires français, avec un magnifique jardin intérieur et une ambiance cosy. J’en ai beaucouuuup entendu parler pendant mon séjour en Équateur. Les tarifs des dortoirs commencent à 9 euros/nuit.
    • L’hôtel Antinéa, niché dans une superbe petite rue arborée de la Mariscal avec jardins et patios fleuris. L’hôtel propose de grandes chambres avec terrasses. Le top si vous êtes à la recherche d’un peu de confort ! Comptez 40 euros/nuit pour une chambre double.

    Les spécialités locales à goûter absolument !

    • le ceviche (soupe de poisson marinée dans du citron) ;
    • les empanadas de queso ;
    • le patacon (banane grillée en rondelles) ;
    • le pan de yuca (le pain de manioc) ;
    • du fromage dans du chocolat chaud (c’est dégueu, mais c’est une spécialité) ;
    • un jus de fruits frais ;
    • la espumilla (dessert traditionnel à base d’œufs, de sucre et de fruits), la saveur traditionnelle est la guayaba ;
    • et puis tout ce que vous ne connaissez pas encore !
    fromage chocolat chaud équateur

    Comment se déplacer à Quito ?

    Le bus : vous rencontrerez peu de voyageurs qui traversent Quito en bus. Ce n’est pas le moyen de transport le plus commode. Les arrêts sont parfois difficiles à trouver et les bus sont bondés. Mais ils ne sont vraiment pas chers et vous permettront d’économiser pas mal d’argent, surtout si vous voyagez avec un budget serré. En plus, il s’agit d’une très bonne occasion de rencontrer des locaux, que ce soit pour leur demander des informations sur le trajet ou simplement discuter de tout et de rien avec eux.

    Le taxi : je vous conseille de toujours prendre des taxis officiels ou des Ubers pour vous déplacer dans Quito. Même si le taxi revient plus cher que le bus, il permet de gagner du temps et de vous rendre facilement aux endroits que vous souhaitez visiter.

    Les tours organisés : de nombreuses agences proposent des trajets en car vers les lieux touristiques de la ville. C’est beaucoup plus cher que le bus, mais un peu moins que le taxi. Et vous pourrez en profiter pour rencontrer d’autres backpackers si vous êtes un voyageur solo.

    photo arrêt de bus quito

    Cafés, bars et restaurants

    • Le Café Pacari sur la grande place principale ;
    • Le Coffee Romance, un petit resto sympa à Sang Blas ;
    • Le Sereno Moreno pour boire une bière locale et danser ;
    • La Ronda, le quartier des bars et restaurants ;
    • Le Literato, un salon de thé tenu par une propriétaire amatrice de Jazz ;
    • Le Café Arte Guapulo qui sert les meilleurs canelazo avec une superbe vue en prime ;
    • Le bar La voe pour danser la salsa et la bacchiata.
     
    Certains de ces lieux m’ont été recommandés par des expatriés français sur le groupe Les Français en Équateur. Un groupe au top si vous avez des questions lors de votre voyage.
    quito bar la voe salsa

    Que faire à Quito ?

    Le centre historique de Quito ​

    Le centre historique de Quito mérite que vous vous y attardiez une bonne journée. Vous pourrez vous promener dans la vieille ville aux rues pavées et escarpées, observer les bâtiments architecturaux, admirer les églises et visiter l’un ou l’autre musée.

    Pour découvrir Quito avec un local, optez pour le Free Walking Tour de Secret Garden.

    Vous découvrirez l’histoire de la ville, danserez la salsa sur les toits de Quito, goûterez quelques spécialités locales, irez voir un chaman et discuterez de la situation actuelle du pays. Un tour passionnant qui se paie au pourboire : vous donnez le montant que vous souhaitez au guide. Le tour dure 3h, je vous conseille donc de donner minimum entre 5 et 10 dollars si la visite vous a plu.

    Vous voulez découvrir Quito depuis les toits, mais vous n’avez pas envie de faire le Free Walking Tour ? Vous pouvez vous rendre sur une des structures les plus hautes de Quito : la basilique du Vœu national.

    Le marché artisanal

    Si vous n’avez pas le temps de vous rendre à Otavalo pour son célèbre marché artisanal, ne vous inquiétez pas, il y en a un dans la capitale ! C’est le marché La Mariscal de Quito. Vous pourrez apprécier le meilleur de l’artisanat andin : pulls en alpagas, chaussettes, écharpes, ponchos, panamas et autres vêtements autochtones. Vous trouverez très certainement de chouettes souvenirs ou cadeaux parmi les nombreuses étales colorées du marché. Je vous conseille de négocier un peu les prix parce que les Équatoriens ont tendance à les gonfler pour les touristes. Sans exagérer, évidemment, car si vous demandez trop peu, ils vous demanderont gentiment d’aller voir ailleurs.

    marché artisanal de quito équateur

    Les parcs

    Vous cherchez un peu de verdure à Quito ? Et si vous alliez découvrir les merveilleux parcs de la ville ?

    Le plus connu est le Parque Metropolitano de Quito, qui est idéal pour se relaxer et prendre un bon bol d’air frais.

    Si vous êtes près de San Blas, allez faire un tour au Parque Itchimbia, qui offre une vue imprenable sur la ville. Je n’y suis personnellement pas allée, mais apparemment, le restaurant Coffee Romance qui se situe près du parc est top pour manger un bout !

    La Mitad del Mundo

    La Mitad del Mundo se situe à environ une heure de Quito, mais le trajet en vaut largement la peine ! Imaginez-vous marcher sur la ligne imaginaire qui divise le monde en deux hémisphères. Vous allez passer une super journée et reviendrez avec plein de chouettes photos !

    Voici quelques idées de photos à prendre ici :

    • un boomrang où vous sautez d’un côté à l’autre de la ligne ;
    • une photo rigolote ;
    • une photo où vous essayez de tenir en équilibre sur la ligne (apparemment c’est plus difficile que partout ailleurs) ;
    • une photo de couple : chaque amoureux est d’un côté de la ligne et vous vous tenez la main ou vous faites un bisou ;
    • une photo de perspective où vous essayez de tenir le globe au-dessus du bâtiment principal du site ;
    • une photo en file indienne avec vos amis.

    Si vous découvrez ce site sans tour organisé, je vous conseille cet article : Comment aller à la Mitad del Mundo par vos propres moyens ?

    centre du monde

    El teleferico

    El Teleferico est une des excursions incontournables à faire à Quito. Il s’agit d’un téléphérique qui vous emmène sur les hauteurs de la ville. Arrivé au sommet, vous pourrez faire un trek, voir une jolie chapelle, faire de la balançoire avec vue sur la ville (si ce n’est pas trop nuageux, évidemment) ou déguster un café à l’intérieur pour vous réchauffer.

    La balançoire est gratuite et il n’y a pas beaucoup de file !

    Je vous conseille de bien vous couvrir, car il fait froid là-haut ! Et si possible, faites cette excursion en matinée. En effet, les nuages montent vite et vous risquez de vous retrouver avec la superbe vue de la photo ci-dessous (lol).

    aue faire en equateur

    Les volcans à proximité de Quito

    Cotopaxi

    Cotopaxi est le plus haut volcan actif du pays et s’élève à une altitude de 5 897 m. Ce volcan de la Cordillère Orientale se situe entre Quito et Latacunga et est accessible depuis les deux villes. Si vous souhaitez faire un trek sur Cotopaxi, c’est possible ! Différentes options s’offrent à vous. Je vous les détaille dans cet article. Si vous ne souhaitez pas faire l’ascension, mais simplement voir le sommet enneigé de ce superbe Géant des Andes, c’est tout aussi faisable ! Il vous suffira de loger dans l’un des nombreux hôtels du parc national.

    Quilotoa

    Le deuxième volcan qui plaira aux amateurs de randonnées est Quilotoa ! Ici, vous pourrez faire un trek de trois jours autour du cratère d’eau émeraude.

    Si cette randonnée de 3 jours ne vous enchante pas, ne vous inquiétez pas : vous pouvez simplement descendre jusqu’au lac et faire un tour en kayak. La marche dure une heure, mais vaut largement ce petit effort !

    Pour vous rendre à Quilotoa de Quito, vous pouvez prendre le train pour quelques euros ou opter pour un tour organisé.

    une journée à quilotoa

    J’espère vous avoir fait découvrir cette ville incroyable où se mêle patrimoine colonial et culture indigène. N’hésitez pas à consulter mes autres articles sur l’Équateur pour plus de bons plans voyage.

    Itinéraire d’un mois en Équateur : bilan et lieux incontournables

     

  • Comment aller de Quilotoa à Cotopaxi ?

    Lors de mon voyage en Équateur, je voulais passer une nuit à Quilotoa et une nuit à Cotopaxi avant de me diriger vers Banos. C’était une galère sans nom, parce que je ne trouvais pas d’informations sur internet pour faire le trajet entre ces deux volcans. Heureusement, les locaux m’ont aidée et j’ai pu me débrouiller pour aller de Quilotoa à Cotopaxi. Je vous partage deux options : le bus et la jeep. En fin d’article, je vous partage une infographie du trajet en transports en commun pour simplifier mes explications.

  • une journée à quilotoa

    Un mois en Équateur : bilan et lieux incontournables

    J’ai terminé mon voyage en Amérique latine en beauté par la découverte de l’Équateur. Ce pays est souvent mis de côté par les voyageurs, qui y préfèrent le Pérou. Pourtant, l’Équateur regorge de merveilles à découvrir. Je vous dresse le bilan et retrace l’itinéraire de ce voyage extraordinaire.

  • backpackeuse

    Réserve du Yasuni : camping dans la jungle

    Enfant, j’avais une imagination débordante. J’aimais m’imaginer de nombreuses vies où j’étais l’héroïne. Parfois, j’étais la Petite Sirène, d’autres fois une princesse aux pouvoirs étonnants, ou encore une grande aventurière. Cette année, j’ai pu jouer Lara Croft IRL dans la réserve de Yasuni, dans l’Amazonie en Équateur. Je vous raconte cette expérience hors du commun dans la jungle amazonienne. Au rendez-vous : camping, dauphins roses, singes, lancha, piranha et aventure !

  • que faire à mindo

    Visiter Mindo en une journée, c’est possible ?

    Mindo est la destination rêvée pour les amoureux de la nature et des sports extrêmes. Si vous êtes en Équateur, vous devez absolument passer par ici, ne serait-ce que le temps d’une journée. Prise par le temps et souhaitant voir un maximum de ce que l’Équateur a à offrir, je n’ai passé qu’une nuit à Mindo, mais j’ai bien rentabilisé cette journée. Était-ce suffisant ? Que peut-on faire en une journée à Mindo ? Je vous en parle dans cet article.

  • pic de cotopaxi équateur

    Ascension Cotopaxi : les différentes options

    Si vous êtes en voyage en Équateur, vous avez très probablement entendu parler de l’ascension du volcan Cotopaxi. C’est un must-do dans le pays. Pourtant, peu d’informations sont actuellement disponibles sur le Net et c’est un vrai casse-tête pour trouver le bon plan. Vaut-il mieux faire un tour organisé d’une journée? Loger sur place? Monter par soi-même, sans guide ? Dans cet article, je vous partage les différentes options qui s’offrent à vous, en terminant par celle que j’ai personnellement testée et qui est selon moi la meilleure façon de faire l’ascension de Cotopaxi.