s'envoler pour le guatemala
Amérique latine,  Destinations,  Guatemala

Trois semaines au Guatemala : itinéraire et bilan

Il y a encore quelques mois, je n’aurais pas pu vous placer le Guatemala sur une carte du monde. Cette année, le destin m’a conduite jusqu’à ce pays d’Amérique centrale encore relativement peu visité. Malgré des premiers jours difficiles, le Guatemala fut une succession de surprises et d’aventures. Je vous emmène au pays des volcans et des Mayas.

Informations générales

 

Le Guatemala est un pays d’Amérique centrale qui se situe à la frontière du Mexique, de Belize, Honduras et El Salvador (chouette, plein d’autres pays dont on n’entend jamais parler).

 

La monnaie utilisée au Guatemala est le Quetzal. Un Quetzal équivaut plus ou moins à 10 centimes. La conversion n’est donc pas très difficile, si vous payez 100 Q, ça équivaut approximativement à 10 euros.

 

femme guatemala traditionnel

 

Pour nous, touristes européens, le Guatemala n’est pas cher. Je dormais en auberge de jeunesse pour moins de dix euros et je mangeais pour quatre euros. Mon budget était un peu plus important que pour le Mexique car les activités sont généralement payantes : treks, volcans, tubing, ruines mayas, … En me faisant plaisir tout en gardant un mode de vie de backpacker, j’en ai eu pour 40 euros par jour en moyenne.

 

La langue officielle au Guatemala est l’espagnol. Cependant, 21 langues mayas sont également parlées dans le pays. La population guatémaltèque étant toujours fortement maya, il se peut que vous rencontriez des locaux qui ne parlent pas un mot d’espagnol.

 

Quelques spécificités du pays

 

Une des choses qui m’a le plus marquée en arrivant au Guatemala est que c’est un pays extrêmement vert. La plus grande partie du pays est constituée de forêts tropicales. La nature est donc un des principaux attraits du pays. Préparez-vous à en avoir plein les yeux : volcans, animaux tropicaux, lacs, plages, rivières, … Les amoureux de la nature ne seront pas déçus.

nature indian nose guatemala

Le Guatemala est aussi connu pour sa population essentiellement maya (et non, ils ne sont pas tous morts nous laissant avec une prédiction de fin du monde). Dans la plupart des villages, les locaux sont toujours habillés en habits traditionnels. Les femmes portent de longues jupes noires et des blouses colorées et les hommes portent le sombrero.

vêtements traditionnels guatemala

Est-ce que le Guatemala est une destination dangereuse ?

 

Selon le Ministère des Affaires étrangères, le Guatemala est un des pays les plus dangereux de la région. Le taux de criminalité y est élevé. Les attaques à main armée sont courantes. Le pays serait le « paradis des narcos ». Ça donne envie d’y aller, n’est-ce pas ?

 

Entre nous, si je ne me fiais qu’à ce site, je ne voyagerais pas beaucoup. Je préfère l’avis des voyageurs s’étant rendus sur place. Tous les backpackers ayant été au Guatemala me recommandaient cette destination et aucun d’eux ne me disait s’être senti en danger. Je suis donc allée voir par moi-même.

 

Je ne me suis personnellement jamais sentie en danger au Guatemala. Cependant, il est vrai qu’il faut rester prudent. Comme partout ailleurs, non ? Je ne vais pas me promener dans le carré* à 3h du matin seule (#liege, #belgium). C’est un peu pareil au Guatemala.

* si tu ne sais pas c’est quoi le carré, tu peux remplacer par n’importe quel endroit où il y a des bars et qui craint la nuit.

 

Le plus important est d’écouter les locaux. S’ils vous disent de ne pas faire une excursion sans guide, écoutez-les. Je vous conseille aussi de toujours garder un œil sur vos affaires et de laisser vos objets de valeurs à l’auberge dans un casier qui ferme à clé. Apparemment, Guatemala City n’est pas très safe et il n’y a pas grand-chose à voir. Vous pouvez donc passer votre chemin pour la capitale.

 

Les transports

les transports au guatemala
Je vous rassure, ces véhicules sont des tuk-tuk, ce ne sont pas les navettes qui vous emmènent d’une ville à une autre. Je n’ai pas de photo desdites navettes.

S’il y a un truc pénible au Guatemala, c’est les transports ! Tout d’abord parce que l’état des routes est déplorable. Ensuite, parce que c’est un pays montagneux, ce qui signifie qu’il faut cinq fois plus de temps pour aller d’un point A à un point B. Si vous regardez une carte du Guatemala, vous aurez l’impression qu’il faut une heure pour aller du Lac Atitlan à Antigua. Faux, comptez quatre heures.

 

De plus, il est très compliqué de prendre les mêmes transports que les locaux, car ceux-ci ne se déplacent pas entre les différents points touristiques. Si vous souhaitez prendre les Chicken Bus, comptez le triple du temps. Vous devrez très certainement aussi changer quatre fois de bus. Heureusement, il y a des navettes spéciales pour les touristes qui vous permettent de faire les trajets sans trop se compliquer la vie. L’inconvénient : c’est plus cher. Mais croyez-moi, ça vaut la peine.

 

Mon itinéraire

carte touristique du guatemala

Au Guatemala, c’est assez simple : il y a 6 destinations et 99% des touristes ne vont que dans ces six endroits. Je n’ai pas fait exception. D’ailleurs, si vous regardez les cartes dans les auberges de jeunesse, c’est un peu comme si le reste du pays n’existait pas… Je vais vous résumer mon itinéraire, et je ferai des articles plus détaillés dans les jours qui viennent.

 

Lac Atitlan

 

J’ai commencé mon séjour au Lac Atitlan et je vous avoue que ce ne fut pas mon gros coup de cœur. Tout d’abord, j’étais là pendant la saison des pluies et il pleuvait beaucoup et longtemps. De quoi miner le moral. Ensuite, la plupart des backpackers semblaient n’être là que pour la drogue et l’alcool.

voyage au guatemala

Finalement, j’y suis restée une semaine et ça s’est plutôt bien passé, car j’ai rentabilisé mon temps en suivant des cours d’espagnol. Le lac Atitlan au Guatemala est certainement l’un des meilleurs endroits pour avoir des cours privés et de bonne qualité pour pas cher (90 euros pour 20h de cours). J’ai également fait mon premier trek du Guatemala, l’Indian Nose, qui fut absolument magnifique et que je recommande.

débutant espagnol

Antigua

 

Antigua est l’ancienne capitale du Guatemala. La ville est en ruines à cause d’un tremblement de terre, mais je trouve que ça fait son charme. Mais si cette ville est connue, c’est principalement pour ses treks sur des volcans. J’en ai fait deux : Pacaya, niveau facile et on peut faire griller des marshmallows au sommet, et Acatenango, niveau difficile de la mort qui tue.

volcan pacaya antigua

 

A lire : Ascension du volcan Acatenango au Guatemala

 

volcan fuego acatenango antigua

Flores

 

Ensuite, je me suis rendue à Flores, qui est la ville d’où démarrent les excursions pour la cité maya Tikal. J’avais déjà vu pas mal de cités mayas, mais celle de Tikal est assez particulière, car elle est en pleine jungle et les ruines sont pour la plupart encore enfuies sous la végétation. C’est l’endroit idéal pour voir toutes sortes d’animaux en liberté comme des singes, des araignées, de drôles de mammifères, des iguanes, des pélicans, et j’en passe.

tikal flores mayas

Lanquin

 

Dernière étape de mon voyage, Lanquin. Je suis allée à Lanquin pour sa proximité avec le célèbre site Semuc Champey. Semuc Champey est une réserve naturelle aux airs de paradis : une eau turquoise, une nature luxuriante, que demander de plus ?

parc de semuc champey

Pour mon premier jour, j’ai décidé de prendre un tour organisé d’une journée à Semuc Champey, ce que je ne regrette absolument pas, car j’étais avec un groupe de folie. Les activités étaient trop bien. On a fait un parcours dans une grotte, de la balançoire géante, on a marché jusqu’au point de vue, on s’est baigné dans les eaux turquoise. Je vous recommande fortement ce tour organisé qui vous fera devenir des aventuriers d’une journée.

 

Le deuxième jour, j’ai fait du tubing. Le tubing consiste à descendre une rivière dans une bouée. C’était un peu comme la rivière sauvage d’Aqualibi, mais dans la nature. On m’avait dit : c’est parfait pour se relaxer. Euh, oui, si tu sais conduire une bouée. Je me bagarrais contre le courant pour ne pas finir dans les arbres. Je me suis quand même retrouvée coincée dans les arbres. J’ai flippé. Mais j’ai su regagner le courant, youhou. On s’est arrêté à deux reprises, la première pour visiter une grotte avec des chauves-souris et la deuxième pour jouer au volley avec des locaux.

Cette vidéo a été tournée par mes amis Ella et Flash, que je vous invite à suivre sur Facebook, Insta et Youtube.

 

Le troisième jour était censé être une journée de travail. Je souhaitais trouver une formation pour devenir indépendante et écrire quelques articles sur le blog. La journée a pris une autre tournure : je me suis retrouvée aux urgences pour une allergie, j’ai pété ma chaussure et j’ai dû marcher pieds nus dans la boue, puis j’ai voulu allumer mon ordi qui…ne s’allumait plus. Heureusement, dans l’auberge de jeunesse où on était partis pour trouver du wifi, il y avait une super piscine dont l’entrée ne coûtait que 5 euros*. J’en ai profité pour me relaxer et oublier mes malheurs de la matinée.

* si tu croyais que j’étais riche en voyant la photo postée sur Insta et Facebook, ben non, toujours pas!

piscine zéphyr hostel lanquin

Ensuite retour vers Antigua avant de prendre mon avion pour la Colombie.

 

Est-ce que je recommande un voyage au Guatemala?

asscension volcan guatemala

Il est toujours difficile de recommander une destination, car nous sommes tous différents et nous avons donc tous des attentes particulières. Je préfère donc vous dire pour quelle sorte de voyageurs je recommande le Guatemala.

 

Je recommande le Guatemala aux personnes qui aiment l’aventure et qui aiment se bouger. Ce n’est pas le genre de destination où vous vous allongerez dans un transat sur la plage toute la journée. Il faut aimer faire des treks, marcher, escalader et se lever tôt.

 

Ensuite, je recommande cette destination aux amoureux de la nature. Vous verrez des spectacles extraordinaires comme des volcans en éruptions, des couchers de soleil sur le plus beau lac du monde et des ruines mayas ensevelies dans la jungle.

 

Si tu te reconnais dans cette description, fonce. Le Guatemala est un pays merveilleux.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *