Amérique latine,  Destinations,  Mexique,  Uncategorized

Que faire à Valladolid et alentours (Yucatan – Mexique)

Valladolid fut ma première véritable étape au Mexique. Oui, Cancun ça ne compte pas vraiment …(si t’as déjà fait le Mexique, toi-même tu sais). Je trouve que c’est une ville idéale pour découvrir la culture du Yucatan et quelques merveilles naturelles du pays. C’est à Valladolid que j’ai mangé mes premiers tacos, que j’ai plongé dans mes premiers cenotes et que j’ai vu mon premier site maya.

Que faire à Valladolid

Tour guidé gratuit de la ville

Tout d’abord, je vous conseille le tour guidé de Valladolid qui est un excellent moyen de découvrir l’histoire de la ville et son patrimoine maya et colonial. Pour y participer, il suffit de se rendre à la place centrale vers 19h30. Le tour est gratuit, mais il est recommandé de donner un pourboire de 50 pesos au guide.

centre de valladolid au mexique

Cenote Zaci

Il est possible de se baigner dans un cenote en plein centre ville. L’entrée ne coûte que 30 pesos et le lieu est absolument sublime. C’était le premier cenote dans lequel je me suis baignée et ça restera un superbe souvenir. L’eau est fraiche, ce qui fait un bien fou après s’être promené toute la matinée sous le climat chaud et humide du Yucatan.

cenote zaci valladolid

Que faire en dehors de Valladolid ?

 

Chichen Itza

Je ne vais pas m’éterniser des heures à vous parler de Chichen Itza, car je l’ai déjà fait dans cet article: visiter le site archéologique de Chichen Itza. Mais c’est vraiment un site à voir ! C’est quand même une des sept merveilles du monde après tout. Quand on est au Mexique, on est habitué à tout payer moins de 5 euros, alors je vous préviens quand même : la visite de Chichen Itza coûte 420 pesos (22 euros). Je vous conseille de partir tôt pour être les premiers sur le site.

pyramide maya mexique

Cénote Ik Kil

Le cenote de Ik Kil est encore plus chouette que celui de Zaci, même s’il est bien plus touristique. Il y a un point où on peut sauter et oh mon dieu la sensation de se lancer dans le vide, le boumboum que fait mon cœur, l’envie de faire marche arrière, mais pas envie de passer pour une mauviette et regretter après. Du coup, je vous l’annonce fièrement, j’ai fait le saut (avec une gilet de sauvetage, certes) et je suis sortie vivante, et je l’ai même refait !

 

Pour la petite anecdote: Comme vous pouvez le voir, il n’y avait pratiquement personne dans le cenote. Les gens font généralement Chichen Itza tôt le matin, et se rendent tous au cenote l’après-midi. C’était aussi mon plan. Sauuuuf que, comme je vous l’ai dis plus haut, je ne m’attendais pas à ce que Chichen Itza soit « si cher ». Du coup, j’avais pas pris assez d’argent sur moi. Ouuuuups. J’ai donc fait le cenote le jour-même (80 pesos), et je suis retournée faire Chichen Itza quelques jours après. Championne ici! Mais bon, ma bourde m’a permis de profiter de ce magnifique endroit avant l’arrivée des foules!

 

cenote ik kil près de chichen itza

Las Coloradas

J’étais vraiment excitée à l’idée de voir ce lieu. Je ne savais pas qu’il y avait un lagon rose au Mexique, mais quand on me l’a dit, c’était clairement dans mes priorités ! J’avais un peu peur d’être déçue et de voir le lac plus brun que rose, ou qu’il nous drache dessus en pleine visite (ça a risqué), mais non. C’était aussi beau et impressionnant que je l’avais imaginé. Je conseille vraiment de voir un lac rose dans votre vie. Et bonne nouvelle: il y en a un en France! Alors non, l’eau n’est pas colorée artificiellement, il s’agit d’un processus naturel. La présence de planctons expliquerait la couleur de ce lac. J’avais trop l’impression d’être au lac des Bisounours! :’)

lac rose mexique

Où dormir ?

J’ai dormi à Hostel Candelaria et je trouvais l’auberge vraiment pas mal. Elle était propre, colorée, en plein centre de Valladolid. Elle n’était pas trop grande, il était donc assez facile de faire des rencontres. Le seul bémol : ils abusent avec l’air co, j’ai cru que j’allais attraper la crève.

auberge de jeunesse à valladolid

Où manger ?

La Selva est mon endroit préféré pour manger à Valladolid. L’ambiance est chouette, c’est pas cher, c’est super bon (un peu gras, mais soit) et y a du choix.

où manger à valladolid

En conclusion:

Les choses à faire ne manquent pas à Valladolid, même si le centre n’est pas très grand. J’ai aussi aimé le fait que je me sente totalement en sécurité. Je pouvais me balader en soirée sans aucune crainte. Si vous aimez les flamands roses, vous pouvez aussi passer par Rio Lagartos.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *