ville coloniale san cristobal mexique
Amérique latine,  Destinations,  Mexique,  Uncategorized

Que faire à San Cristobal de Las Casas et alentours (Chiapas – Mexique)

Lorsque j’étais à Mérida, un ami voyageur m’a dit que je devais absolument rester quelques jours à San Cristobal de Las Casas. Il m’explique que c’est le genre de ville où on se sent bien et dans laquelle il pourrait vivre. Je suis restée 6 jours à San Cristobal et je comprends cet ami. Si je devais résumer San Cristobal en quelques mots, je dirais: maisons colorées, sombreros, églises, artisanat, posh et restaurants végétariens.

 

Premières impressions

J’arrive à San Cristobal le soir. Il fait froid. Les gens portent des ponchos et des bonnets. Il y a une couverture épaisse dans les tons automnaux sur mon lit. Les vendeuses de rue vendent des écharpes. Je vais manger une soupe. J’aurais bien mangé une raclette. C’est le jour de la fête nationale du Mexique, les rues sont remplies de monde. Il y a des concerts. L’ambiance est à la fête. Même si j’ai l’impression d’être en classe de neige (bon ok, là j’exagère carrément), je me sens bien dans cette nouvelle ville.

ponchos san cristobal mexique

 

Où loger ?

Sur ces 6 jours, j’aurais changé trois fois d’auberges de jeunesse. Le premier soir, je suis restée à Planet Hostel, une petite auberge chaleureuse et très calme. Un peu trop calme pour moi. Je n’aime pas les Party Hostels, mais j’aime quand il se passe quelque chose. J’aime quand l’auberge organise des activités, comme des cours de cuisine ou de yoga, où on peut se retrouver avec les autres guests.

 

Pour la deuxième auberge, je suis allée à la Puerta Viaja. De nombreuses personnes m’avaient recommandée ce lieu pour son ambiance. L’auberge est grande, confortable et moderne. J’adore le jardin avec ses balançoires, ses nombreuses plantes, ses chiens et ce coin pour faire un feu de camp. Pendant notre séjour à l’auberge, une association israélienne appelée UDoNoMe (You don’t know me) organisait chaque jour une activité à l’auberge. C’est ainsi que je me suis retrouvée à faire un concours du meilleur Shashuka au Mexique. La soirée s’est terminée dans la bonne ambiance autour du feu à boire et à discuter. J’ai eu de la chance d’être à l’auberge pendant cette semaine « israélienne » car j’ai pu découvrir deux cultures en même temps.

Pour la fin du séjour, j’avais besoin de calme et j’ai passé ma dernière nuit à l’Hostel Posada del Abuelito. Le jardin était magnifique et c’était l’endroit idéal pour terminer ce séjour à San Cristobal de Las Casas.

 

Où manger?

San Cristobal est le paradis de la bouffe végétarienne et végane. En plus, ce n’était pas cher. Que demande le peuple? J’ai mangé comme un petit cochon, hehe. Mon restaurant vegan préféré était Bek’ Semilla de Vida. Pour tout plat commandé, on recevait un bol de nachos avec trois sauces: une à la mangue, une au houmous et une piquante. Ils avaient un vaste choix de plats allant de pâtes, aux hamburgers aux spécialités mexicaines. Pour certains plats, un jus de fruit était offert.

nachos sauce à la mangue

 

Le deuxième restaurant, cette fois végétarien, que je conseille est Te Quiero Verde. Absolument délicieux. Je vous recommande leurs pâtes bolognaises aux lentilles. La terrasse était très sympathique, et c’était l’endroit parfait pour prendre le soleil sur le temps de midi.

manger végétarien au mexique

 

Dernier restaurant végétarien, que j’ai un peu moins aimé, mais qui était bien quand même : Kukulpan. Deux problèmes selon moi: le prix (plus élevé que dans les deux derniers) et la musique (horrible, hypnotique). Sinon, la pizza que j’ai commandée était super bonne et énorme. Je l’ai finie en trois repas.

manger végétarien dans les chiapas

 

Que faire à San Cristobal de Las Casas

Je veux dire: à part manger dans des restaurants végétariens et cuisiner des repas israéliens à l’auberge. San Cristobal est premièrement une ville idéale pour « chiller » (autrement dit: ne pas faire grand-chose). J’adorais me promener dans les ruelles, observer les gens, me poser dans des cafés, partir à la recherche du Street Art, entrer dans les églises et faire les marchés.

sombrero mexique

 

Le tour gratuit* de San Cristobal en vaut vraiment la peine. Encore une fois, je n’ai pas touuuut compris de ce que racontait la guide (accent mexicain très prononcé), mais j’ai quand même appris beaucoup de choses. On a vu des églises, des galeries d’art, un magasin d‘artisanat, une chocolaterie et un bar de Posh (alcool typique des Chiapas). Devant une des églises, il y a une sorte d’arche. Notre guide nous explique que ceux qui passent en dessous tombent directement amoureux de la ville et ne veulent jamais la quitter. Fait marrant: une grille nous empêche de passer sous l’arche. il faut croire que les Mexicains ne veulent pas trop qu’on reste… :’)

 

*Si t’as t’as lu les articles sur Mérida et Valladolid, tu sais sûrement que gratuit ne veut pas dire gratuit. Gratuit veut dire qu’il faut donner un Tip au guide entre 50 et 100 pesos. Ça ne reste vraiment pas cher, entre 2,5 et 5 euros.

spécialités du mexique

 

Faites aussi un tour sur le marché artisanal de San Cristobal. Vous pourrez y trouver plein de vêtements faits mains de toutes les couleurs. Il est possible d’un peu marchander sur ce marché. J’ai trouvé mon joli pull péruvien* pour 400 pesos ici-même.

* Oui, j’étais bien au Mexique, je sais que ça peut porter à confusion entre le pull péruvien, la bouffe israélienne et les pizzas.

photo illustrant le marché artisanal coloré de la ville de san cristobal de las casas dans les chiapas

 

Que faire aux alentours de San Cristobal?

Visiter le village de San Juan de Chamula

Je vous ai déjà parlé en long et en large de ce village dans cet article: L’église de San Juan Chamula. Si vous voulez découvrir les rituels indigènes du Mexique, je vous recommande d’y faire un tour. Ce que vous y verrez dans cette église, vous ne le verrez nulle part ailleurs. Vous pouvez vous rendre au village par vous même en prenant un Colectivo pour seulement 18 pesos (moins d’un euro).

rituel dans eglise de san chamula

 

Faire un tour en bateau sur le Rio Grande et visiter le canyon de Sumidero

Première chose à savoir, vous n’avez pas besoin d’y aller en tour organisé. Ça vous coûtera deux fois plus cher pour rien du tout car il est très facile de s’y rendre par soi-même. J’ai adoré ce tour en bateau sur le Rio Grande. La nature était époustouflante et on pouvait voir des animaux dans leur habitat naturel: singes, oiseaux et même crocodiles! Le seul hic, à certains endroits, l’eau était vraiment polluée et on pouvait voir des déchets flotter. C’est malheureusement le cas pour beaucoup de lacs et de rivières en Amérique latine. Petit moment marrant: le bateau s’arrête près d’un autre bateau qui vend des friandises, des chips et des boissons. Première fois que je vois un magasin sur un bateau au plein milieu de nulle part!

que faire aux alentours de san cristobal

Passer une journée à El Chiffon

El Chiflon est l’un des endroits les plus paradisiaques et magnifiques que j’ai eu l’occasion de voir dans ma vie. L’eau turquoise, la nature luxuriante, la cascade puissante, impressionnante, spectaculaire se dressant devant nous. Nous étions seuls au monde dans ce merveilleux décor (merci la saison des pluies). Imaginez-vous vous baigner ici avec vos compagnons de voyage. Un moment délicieux suspendu dans le temps. Arrivé en haut de la cascade, on s’est ramassé une drache nationale, mais dans ce genre de moment et de décors, peu importe la météo, peu importe la pluie.

que faire el chiflon

Direction le Guatemala depuis San Cristobal

Pour aller au Guatemala, vous êtes au bon endroit. Il est possible de réserver une navette qui passe la frontière et vous conduit aux villes principales du Guatemala: Antigua, Lac Atitlan, … Le trajet coûte plus ou moins 20 euros, et vous devez garder 20 euros supplémentaires (500 pesos) pour « des frais de sortie du Mexique« , qu’on vous demandera en chemin. Alors, je vous avoue que je crois que c’est une arnaque car un ami qui est parti sans navette organisée n’a rien eu à payer. Malgré tout, je trouve que c’est une bonne façon de quitter le Mexique pour le Guatemala car la navette est confortable et tout est organisé pour nous.

Pour plus de photos, rendez-vous sur mon Instagram !

 

Quelques photos supplémentaires:

 

 

Il parait que si vous dormez avec ces fleurs sous votre oreille,r vous allez faire des rêves déjantés. Si vous les buvez, elles sont très toxiques et peuvent vous rendre fous ou vous tuer.

 

Fève de cacao
Cascade El Chiflon

 

 

Robe tissée par des femmes indigènes qui a nécessité 8 mois de travail.

 

Photo non retouchée!

 

Le fameux plat israélien qu’on a cuisiné à l’auberge

 

2 commentaires

  • Anne Baumgarten

    Bonjour. Je viens de lire ton blog et tes commentaires. Merci pour les bonnes adresses. Je serai sur tes pas à Mérida le 13 janvier. Mexique et Guatemala pdt 3 mois… Eh oui je suis retraitée. 71 ans… Les fleurs qui pendent sont des DATURAS. Très toxiques voire mortelles. Comme quoi il faut se méfier de tout. Bonne route.

    • Océane

      Waw c’est génial,j’espère toujours voyager à cet âge! Le Mexique est le Guatemala, c’est merveilleux, tu vas adorer! Je ne connaissais pas le nom de ces fleurs, mais je savais qu’elles étaient très toxiques. Merci et également! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *