itinéraire mexique
Amérique latine,  Destinations,  Mexique,  Uncategorized

3 semaines au Mexique: itinéraire et bilan

Le Mexique fut la première étape de mon voyage en Amérique latine et ce fut un énorme coup de cœur ! Dès que quelqu’un me parle de ce pays, je suis excitée comme une gosse de cinq ans. Il y a quelques mois encore, je ne m’imaginais pas que j’aurais tant aimé cette destination, et pourtant, depuis que j’ai quitté ce pays, je ne pense qu’à une chose : y retourner. En trois semaines, je n’ai définitivement pas pu visiter tout ce que ce merveilleux pays a à offrir, mais qu’est-ce que j’ai aimé ce que j’y ai découvert !

 

Informations générales

 

Le Mexique est un pays d’Amérique du Nord, situé entre les États-Unis et l’Amérique centrale. C’est un pays immense de 2 millions de kilomètres carré, autrement dit quatre fois la France ou 64 fois la Belgique. Si vous partez au Mexique, vous ne pourrez pas tout voir, il faudra faire des choix. Je tiens à préciser que tout ce que je vais écrire dans cet article concerne mon expérience et les villes du Mexique que j’ai visitées.

 

En tant qu’Européen ou Canadien, vous pouvez rester sur le territoire mexicain pour une durée de 180 jours. Pas besoin de visa, vous devrez simplement compléter un « formulaire migratoire multiple » dans l’avion. Assurez-vous que votre passeport est valable au moins 6 mois après votre entrée sur le territoire. Généralement, on ne vous demandera pas un billet de retour si vous partez en direction de Cancún.

photo illustrant le marché artisanal coloré de la ville de san cristobal de las casas dans les chiapas

La monnaie utilisée au Mexique est le peso mexicain. Un euro équivaut à 20 pesos mexicains. La conversion est donc plutôt simple.

 

Le Mexique n’est pas un pays cher pour voyager. J’ai fait un mois avec un budget de 1000 euros sans me priver (30 eur/jour). Je vous donne ici quelques idées des prix :

  • Un lit dans un dortoir : 8 euros
  • Un plat : 2-5 euros
  • Un bus de Valladolid à Mérida : 11 euros
  • Une activité : 2-20 euros (les cénotes ne sont pas chers, les sites mayas un peu plus)

 

La langue officielle du Mexique est l’espagnol, mais 46 langues y sont parlées. Ne vous inquiétez pas, il est très facile de voyager avec seulement l’espagnol, vous ne serez pas souvent confronté à des indigènes qui parlent une langue maya. Quand je suis arrivée au Mexique, je ne parlais que français et anglais, et j’ai quand même pu me débrouiller. J’ai appris en cours de route en parlant de la pluie et du beau temps avec les locaux. Je vous écrirai un article plus précis sur le sujet !

ville coloniale san cristobal mexique

Quelques spécificités du pays

 

Une chose qui m’a étonnée au Mexique, c’est la facilité de voyager dans ce pays. Je ne m’imaginais pas que ce pays était si touristique. Comme je voyageais hors saison, j’ai pu profiter de cette facilité sans devoir affronter les foules. Je vous conseille d’ailleurs de voyager au Mexique en septembre ! Pour en revenir à nos moutons, il y a donc une bonne offre d’auberge de jeunesse et d’hôtels pour tous les budgets. Il est aussi très facile de se déplacer en bus et de retirer de l’argent.

 

D’ailleurs, ce tourisme a un autre avantage. Si vous êtes végétarien ou végane, vous n’aurez aucun mal à trouver des plats variés. Les restaurants se sont adaptés à la demande et c’est génial ! Il est aussi possible d’acheter du bon pain dans la majorité des villes que j’ai visitées. Et tant qu’on parle de bouffe, mon dieu j’ai adoré la nourriture mexicaine. Vous devez goûter à tout : tortillas, quesadillas, tacos, tortas, soupes, empanadas, … J’ai faim juste à y repenser !

 

manger végétarien au Mexique

 

Un autre point qui m’a conquise au Mexique est qu’il n’y a pas d’arnaques touristiques. Si vous avez déjà voyagé en Asie, vous savez sûrement de quoi je parle (les taxis qui demandent 3x le prix, les négociations interminables pour avoir le prix véritable d’un produit, etc.). Au Mexique, je n’ai presque jamais négocié, car les prix me semblaient réglo.

 

marché mérida

 

Le Mexique est un pays très diversifié, que ce soit au niveau des cultures ou des paysages. C’était passionnant de voir les différences entre les populations des différentes villes. C’était impressionnant de voir des indigènes pour la première fois.

 

Est-ce que le Mexique est une destination dangereuse ?

 

Je ne vais parler ici que des zones que j’ai visitées, c’est-à-dire le Yucatán et les Chiapas. Je n’ai eu aucun problème lié à la sécurité. Quand je suis arrivée au Mexique, j’étais un peu parano et je faisais super attention. Genre exagérément attention. Puis petit à petit, je me suis rendu compte que mes peurs n’étaient que dans ma tête et qu’en restant prudente, je ne risquais pas grand-chose.

 

Le risque zéro n’existe pas, mais ne restez pas focalisés sur vos préjugés. Je connais des personnes qui ont fait du stop et du Couchsurfing à travers le Mexique sans jamais avoir eu de problème. Je n’ai rencontré personne qui se soit fait agresser ou voler. Ce n’est que mon expérience, mais j’espère que celle-ci vous rassure.

 

Les transports au Mexique:

 

Les transports au Mexique, c’est un vrai bonheur ! Il existe une compagnie de bus qui s’appelle ADO et qui est super pratique. Vous n’avez pas besoin de passer par des navettes touristiques ou par des agences de voyages locales. Il vous suffit de vous rendre à la station de bus et d’acheter un ticket. Pas d’arnaque, pas besoin de comparer et d’analyser les prix. C’est tellement facile. Ah, et mon conseil : achetez votre billet quelques jours à l’avance sur le site internet de la compagnie ADO et vous aurez souvent 50% de réduction. Ça fait plaiz’ ce genre d’économie !

les transports au mexique

 

Mon itinéraire au Mexique:

 

Je vous ai déjà parlé de toutes les destinations plus en détail dans d’autres articles. Je vais donc résumer tout cela ici, et si vous avez besoin de plus d’informations pratiques, je vous laisse les liens des articles.

 

Cancún

 

Que dire de Cancún…? Déjà que c’est le bon plan pour atterrir au Mexique. Les vols internationaux à destination de Cancún ne sont vraiment pas chers. J’ai eu un aller simple pour 280 euros avec la compagnie TUI. Après, si vous souhaitez découvrir la culture mexicaine, vous n’allez certainement pas rester ici. Cancún est une zone hôtelière où la majorité des plages sont privatisées par des hôtels All Inclusive. Les seuls mexicains que j’ai rencontrés à Cancún sont ceux travaillant dans le secteur du tourisme. Je n’y suis restée que deux jours, histoire de me reposer et de profiter un peu de l’eau turquoise et de la plage de sable blanc.

ca vaut la peine d'aller à cancun?

Valladolid

Ma première véritable étape fut Valladolid. J’y suis restée 3 jours. J’ai adoré. Au programme: cénotes, Chichén Itzá et Las Coloradas.

Article : Que faire à Valladolid et alentour ?

Mérida

J’ai eu un véritable coup de cœur pour la ville coloniale de Mérida. J’y suis restée 5 jours et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Je vous conseille de séjourner au Nomadas Ecolodge pour les activités que cette auberge de jeunesse propose: cours de yoga, de cuisine et de salsa.

Article : Coup de cœur pour la ville coloniale de Mérida

Ville de Mérida au Mexique

Palenque

Ensuite, direction l’État des Chiapas, beaucoup plus vert et montagnard. Je passe par Palenque où je reste deux nuits. Au programme: cascades, singes hurleurs et ruines mayas.

Article : Pourquoi passer au moins une nuit à Palenque ?

singes hurleur mexique

San Cristobal de Las Casas

Dernière étape avant de prendre le bus vers le Guatemala. Je suis restée six jours à San Cristobal. Je me suis posée dans des cafés, je me suis baladée dans la ville, j’ai visité des églises et je suis allée au marché artisanal. J’ai également visité les alentours de San Cristobal: le village de San Juan Chamula, le canyon de Sumidero et les cascades de El Chiflon.

Article : Que faire à San Cristobal de Las Casas et alentour ?

Est-ce que je recommande un voyage au Mexique?

 

Je crois que vous aurez tous compris que je recommande à 100% un voyage au Mexique. Je pense que c’est le genre de destination qui plaira à beaucoup de monde pour son climat ensoleillé, la facilité d’y voyager et sa diversité.

Photo non retouchée!

Si je devais néanmoins préciser à qui je conseille un voyage au Mexique, je dirais ceci : à ceux qui veulent découvrir l’Amérique latine sans se prendre la tête. Vous pourrez voir des paysages somptueux, des animaux sauvages en liberté, découvrir la salsa, vous remplir le bide de tacos, rencontrer des indigènes et bien plus encore, et tout ça sans trop galérer sur place.*

ruines maya de palenque

* Je ne suis pas responsable si vous achetez un billet sur-le-champ vers le Mexique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *